Projets eGov: quel succès!

05/12/14 à 14:28 - Mise à jour à 14:30

La onzième édition des 'eGov Award' d'Agoria fut une éclatante réussite et a récompensé le projet GIPOD d'Agiv comme le 'Meilleur projet' parmi les 56 envois.

Projets eGov: quel succès!

Lors d'une soirée très animée, en présence du ministre en charge de l'Agenda Numérique Alexander De Croo et du secrétaire d'Etat à la simplification administrative Theo Francken, c'est le projet GIPOD d'Agiv qui a été désigné le meilleur projet eGov de l'année. GIPOD est l'acronyme de Generiek Informatieplatform Openbaar Domein et collecte et distribue toutes les informations relatives aux activités dans le domaine public (les rues, places et autres emplacement publics) qui pourraient causer des obstacles. Il peut en l'occurrence s'agir de travaux (de voirie), déviations, manifestations, événements, etc. L'Agentschap voor Geografische Informatie Vlaanderen rassemble ces infos auprès des gestionnaires routiers, entreprises d'utilité publique, administrations communales et autres organismes, après quoi tout le monde peut les consulter (et par exemple les enregistrer dans des applications). L'objectif est aussi de mieux harmoniser tous les travaux, afin d'en réduire le nombre simultanément.

Piliers de l'eGov

Pour les institutions publiques et les fournisseurs ICT, le ministre De Croo a expliqué que le but de son portefeuille 'Agenda Numérique' est de stimuler la 'croissance digitale' de l'économie, qui "en Europe croît sept fois plus rapidement que l'économie classique". Si l'économie numérique est capable de "créer 3,8 millions d'emplois supplémentaires" dans les années à venir en Europe, l'objectif est "d'amener la plus grande partie possible de ce gâteau dans notre pays".

Pour ce qui est du développement eGov dans notre pays, De Croo distingue trois éléments importants. Le gouvernement doit travailler "numériquement par défaut, et toutes les interactions entre la population et les pouvoirs publics doivent pouvoir se faire numériquement". Le papier subsistera, mais "les avantages du numérique finiront par convaincre les citoyens". Sur base des expériences à l'étranger (GB), il estime "pouvoir réaliser jusqu'à 300 millions d'efficience supplémentaire". Une première initiative concrète sera l'introduction généralisée de l'e-facturation pour les fournisseurs des services publics.

En outre, il convient aussi de rendre les données gouvernementales non seulement disponibles, mais aussi utilisables et donc de pouvoir les proposer d'une manière adaptée aux desiderata des citoyens et des utilisateurs. Un troisième pilier concernera encore plus qu'aujourd'hui les 'Open Data', où il s'agit d'encourager au maximum le développement d'applications recourant aux informations publiques, et de créer ainsi une "public value". "Jouez avec ces données et faites-en quelque chose", voilà l'appel qu'il lance.

A son tour, le secrétaire d'Etat Francken a déclaré qu'il se focalisait dans un premier temps sur des secteurs et domaines tels l'horeca, la construction et d'autres encore comme les soins aux personnes souffrant d'un handicap, dans l'optique d'une simplification administrative. En outre, il réagira amplement à l'introduction de l'e-facturation.

Plus de collaboration

En sa qualité de CEO d'Agoria, Marc Lambotte a loué la haute qualité des (nombreux!) envois, tout en appelant à plus de collaboration mutuelle entre les différentes instances, pour éviter que des applications similaires soient développées au lieu d'être simplement reprises.

De plus, il distingue des tendances dans le sens d'applications plus mobiles, de l'utilisation des données de géo-localisation et de la migration des sites web vers une expérience plus numérique de l'utilisateur avec les autorités.

En outre, il a évoqué une nouvelle économie de 22% sur les budgets et ce, après une précédente économie de 10% il y a un an, ce qui représente une réduction d'un tiers en deux ans. "Comment y réagir? En faisant tout nous-mêmes? De préférence pas."

Pour l'an prochain, il envisage déjà une nouvelle édition avec, il l'espère, davantage d'applications en informatique dans le nuage (cloud computing) et en big data.

Les lauréats des onzième Agoria eGov Awards

Outre le 'Meilleur projet', des récompenses ont été attribuées aussi dans cinq catégories: 'Facilité d'emploi', 'Rentabilité', 'Innovation', 'Collaboration' et pour la première fois 'Open Data'. Les gagnants figurent dans le n° 19 de Data News qui sort ce 5 décembre 2014.

eGov Award 'Meilleur projet': GIPOD d'AGIV

eGov Award 'Facilité d'emploi': la carte de pointage électronique de l'ONEM

eGov Award 'Rentabilité': SAFA (Services d'aide aux familles) du service public wallon

eGov Award 'Innovation': la demande de permis de bâtir numérique du Département Ruimte Vlaanderen

eGov Award 'Collaboration': Portail de gestion de la clientèle de la Vlaams Energiebedrijf

eGov Award 'Open Data': The Data Tank en collab. avec la Stad Gent

Nos partenaires