Projet CyberClasse: les nouveaux serveurs seront Windows

17/08/11 à 11:31 - Mise à jour à 11:31

Source: Datanews

ComputerLand décroche le contrat de renouvellement des serveurs pour le projet CyberClasse. Solution proposée: serveurs HP sous Windows et logiciel Eonix. Lorsque le projet CyberClasse avait vu le jour, le volet serveurs avait été attribué à Apple. Le contrat portait sur la livraison de 3.500 Xserve. Les lenteurs de déploiement et rebondissements technico-légaux du côtés PC clients ont eu pour effet de voir le contrat arriver à échéance avant que tous les serveurs n'aient eu l'occasion d'être installés. Au vu du nombre d'écoles encore à équiper, le nombre de serveurs restant à installer pourrait aller jusqu'à 2.350 (mais toutes les écoles ne seront pas forcément demandeuses).

Projet CyberClasse: les nouveaux serveurs seront Windows

ComputerLand décroche le contrat de renouvellement des serveurs pour le projet CyberClasse. Solution proposée: serveurs HP sous Windows et logiciel Eonix.

Lorsque le projet CyberClasse avait vu le jour, le volet serveurs avait été attribué à Apple. Le contrat portait sur la livraison de 3.500 Xserve. Les lenteurs de déploiement et rebondissements technico-légaux du côtés PC clients ont eu pour effet de voir le contrat arriver à échéance avant que tous les serveurs n'aient eu l'occasion d'être installés. Au vu du nombre d'écoles encore à équiper, le nombre de serveurs restant à installer pourrait aller jusqu'à 2.350 (mais toutes les écoles ne seront pas forcément demandeuses).

L'Administration avait donc relancé un appel d'offre en début d'année. Trois candidats s'étaient déclarés: Econocom et MacLine, avec du matériel Apple (Mac Mini pour les petites écoles- jusqu'à 50 postes clients- et MacPro pour les plus grandes), ComputerLand, avec une offre HP/Windows/Eonix. C'est cette dernière offre qui l'a emporté. La notification du contrat n'est sans doute encore que provisoire (les instances gouvernementales étant en congé). Elle devrait devenir définitive avant la fin du mois, lors de la rentrée du gouvernement et passé le délai de 15 jours laissé généralement aux candidats non retenus pour déposer un éventuel recours. Mais, d'ores et déjà, Econocom a déclaré ne pas vouloir exercer ce droit.

L'offre retenue ne l'a pas été pour des considérations de prix (elle était, assez largement, la plus chère: 6,4 millions pour les 2.350 serveurs potentiels) mais, dit-on au Cabinet du Ministre Marcourt, "parce qu'elle garantit une aussi haute performance que les matériels (Apple) déjà installés, est compatible avec tous les matériels installés ou à installer, et s'inscrit le mieux dans la dynamique du nouveau plan d'équipement informatique des écoles" (voir à ce sujet notre information du 14 juin 2011).

Les systèmes qui viendront compléter le parc existant seront donc des serveurs HP ProLiant ML150 G6, tournant sous Windows 2008 R2, et dotés d'une solution logicielle "CyberClasse" développée par Eonix (spin-off de l'UCL). Ce logiciel se base sur la solution LNM-Learning Network Manage de Microsoft et assure des fonctions telles que gestion des postes clients (Mac, Windows ou Linux), création de groupes d'utilisateurs, gestion des quotas et impressions, potentiel de prise de contrôle à distance des écrans par les professeurs, intégration avec les solutions Office 365 et Office OnLine de Microsoft.

En savoir plus sur:

Nos partenaires