Prodata décroche un nouveau contrat chez De Lijn

18/12/12 à 12:53 - Mise à jour à 12:53

Source: Datanews

L'entreprise Prodata Systems de Zaventem a empoché chez De Lijn un contrat-cadre portant sur la livraison d'une infrastructure ICT. Le groupe Prodata avait précédemment déjà décroché le vaste contrat Retibo auprès de la société de transport flamande.

Prodata décroche un nouveau contrat chez De Lijn

L'entreprise Prodata Systems de Zaventem a empoché chez De Lijn un contrat-cadre portant sur la livraison d'une infrastructure ICT. Le groupe Prodata avait précédemment déjà décroché le vaste contrat Retibo auprès de la société de transport flamande.

Le contrat-cadre chez De Lijn couvre la livraison, l'installation, la mise en oeuvre et la maintenance de l'infrastructure ICT pour le centre de données (équipement réseautique, serveurs de type lame, châssis et stockage). D'après les rumeurs, sa valeur serait de quelque 1,3 million d'euros.

Prodata Systems, la division intégration d'infrastructures du groupe Prodata, fournira à De Lijn du matériel HP, dans le cadre de ce qu'on appelle la stratégie 'converged infrastructure' du géant IT américain. L'ensemble du hardware sera proposé par le même fournisseur, ce qui fait que "tous les éléments seront entièrement adaptés les uns aux autres grâce à l'utilisation de composants standards, alors que les nouveaux éléments seront sans problème intégrés à l'environnement existant." Il s'agit donc d'un environnement réseautique HP avec serveurs de type lame ('blade') et châssis de la toute dernière génération (la huitième), sur base de la technologie Intel Sandy Bridge, et d'une solution de stockage aisément extensible de HP 3PAR, afin de remplacer le SAN désuet chez De Lijn.

Lors de l'évaluation, un aspect important, outre le prix et le niveau technique, a aussi été la consommation énergétique, le niveau sonore et la température ambiante opérationnelle. Prodata Systems devra en outre pouvoir également se charger de la formation et de l'accompagnement du personnel et de la maintenance des logiciels et services fournis.

Pour le groupe Prodata, cet accord chez De Lijn représente un sérieux plus. Le mois dernier, l'autre division du groupe, Prodata Mobility, en avait par contre pris pour son grade dans le journal De Tijd de la part du directeur de De Lijn, Roger Kesteloot. C'est que Prodata Mobility avait décroché la majeure partie du vaste contrat Retibo pour la rénovation des ordinateurs de bord et de la technologie d'enregistrement des passagers, mais ce projet a subi pas mal de retard, ce qui fait que Prodata est menacée de devoir payer de fortes amendes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires