Près de 4 millions de déclarations d'impôts électroniques

15/07/11 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Datanews

Le nombre de Belges ayant rempli leur déclaration d'impôts par voie électronique dépassera largement les 2.160.328 déclarations électroniques, chiffre atteint à l'expiration du délai fixé l'an dernier au 15 juillet.

Près de 4 millions de déclarations d'impôts électroniques

Le nombre de Belges ayant rempli leur déclaration d'impôts par voie électronique dépassera largement les 2.160.328 déclarations électroniques, chiffre atteint à l'expiration du délai fixé l'an dernier au 15 juillet.

Au vu des chiffres actuels, il est probable que l'on approchera le nombre de 2,3 millions de déclarations remplies par Tax-on-Web, compte tenu du délai fixé à ce soir minuit et de l'affluence sur le site en cette dernière journée (avec les risques de lenteur, voire de saturation, que cela implique). Certes, l'augmentation peut paraître limitée par rapport aux années précédentes (24% de hausse l'an dernier par rapport à 2009), mais il faut tenir compte du fait que 725.000 contribuables belges ont reçu une déclaration d'impôts simplifiée et ne doivent donc plus introduire eux-mêmes de déclaration. En somme, ces feuilles d'impôts ont été pré-traitées par le système informatique du SPF Finances. Il faut encore ajouter que les mandataires ont jusqu'au 31 octobre pour compléter la déclaration d'impôt de leur(s) client(s). Et que l'an dernier, ils avaient été près de 800.000 à avoir recours à Tax-on-Web. Au total donc, ce seront près de 4 millions de déclarations qui transiteront par le système électronique et non plus en version papier.

De très nombreuses personnes attendent la dernière minute pour introduire leur déclaration d'impôts, précise Francis Adyns du service public fédéral Finances. Cela vaut non seulement pour la déclaration papier, mais aussi pour la déclaration électronique.En dépit du rush des derniers jours, aucun problème technique n'a été rencontré au niveau de Tax-on-Web, se félicite encore Adyns. Le ministre des finances, Didier Reynders (MR) et le secrétaire d'Etat à la Modernisation du SPF Finances Bernard Clerfayt (FDF) se sont déclarés jeudi par voie de communiqué de presse particulièrement satisfaits de l'enthousiasme du citoyen face à Tax-on-Web. Ils constatent en outre que cette année, 25% des citoyens ont utilisé leur carte d'identité électronique pour accéder à l'application. Tax-on-Web a été ouvert en 2003.

En savoir plus sur:

Nos partenaires