"Préparez-vous pour la deuxième bulle dotcom"

05/11/15 à 13:41 - Mise à jour à 13:41

La crise ne semble pas vraiment toucher les entreprises débutantes, mais le fait est que certains secteurs connaissent une surchauffe, selon le directeur VC en partance d'Intel, Arvind Sodhani.

"Préparez-vous pour la deuxième bulle dotcom"

© Reuters

Sodhani sait de quoi il parle. En tant que responsable du fond Intel Venture Capital, il investit bon an mal an des centaines de millions dans des entreprises débutantes. "L'on observait déjà une hypersensibilité ces deux dernières années. Il est vrai que certaines entreprises sont surévaluées ", déclare-t-il à The Register lors de l'Intel Capital Global Summit. "L'on parle beaucoup d'un ajustement ou d'une correction. Nous travaillons avec la plus grande circonspection et essayons de ne pas nous laisser entraîner dans des secteurs en surchauffe." Cela ne signifie cependant pas qu'Intel Venture Capital investit moins que durant les années écoulées.

D'innombrables 'licornes'

Mais tout le monde ne partage pas les préoccupations de Sodhani. Tel est le cas par exemple de son successeur, Wendell Brooks. Il distingue certes aussi un problème, mais qui se manifeste surtout dans le monde des financiers privés. Il constate qu'il y a plus de 'licornes' (comme il appelle les entreprises débutantes d'une valeur supérieure à 1 milliard de dollars) que jamais, alors que le climat pour une entrée en Bourse n'a jamais été aussi mauvais. "Il n'y a plus de connexion entre les marchés d'investissement privé et public", affirme-t-il. Les victimes de la correction se trouvent donc principalement parmi les jeunes entreprises surévaluées et parmi les acteurs qui y ont trop investi, conclut The Register.

Source: Automatiseringgids

En savoir plus sur:

Nos partenaires