Premiers procès intentés suite au ralentissement des anciens iPhone

27/12/17 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Maintenant qu'il apparaît qu'Apple ralentit ses téléphones sans en parler trop, l'entreprise est mise en accusation par plusieurs clients.

Premiers procès intentés suite au ralentissement des anciens iPhone

iPhone 6S © REUTERS

La semaine dernière, on apprenait qu'Apple ralentissait le CPU des anciens iPhone pour compenser les batteries perdant de leur capacité au fil du temps. C'est considéré comme une fraude et voilà pourquoi huit procès ont déjà été intentés depuis lors auprès de différents tribunaux américains. Un autre encore a été intenté en Israël cette fois. Des utilisateurs de l'iPhone auraient en effet recouru à des moyens inappropriés pour résoudre le problème du ralentissement. Aux Etats-Unis, il s'agit chaque fois de procès de type 'class-action', par lesquels les avocats tentent de représenter les millions d'utilisateurs d'iPhone potentiels dans le monde.

Economiser les batteries

L'idée que d'anciens iPhone ralentissent subitement après une mise à jour, circule depuis assez longtemps déjà. Or Apple a à présent admis avoir ajouté une fonction aux systèmes d'exploitation des iPhone 6, 6s, SE et 7 en vue de ralentir les vitesses d'horloge des CPU et ce, pour économiser les batteries, lorsqu'elles sont froides ou peu chargées. Le but serait d'éviter les crashes des accus plus anciens.

L'une des plaintes déposées à San Francisco porte sur le fait que des batteries ne pouvant faire face aux vitesses d'horloge, cela porte un nom: défectuosité. "Au lieu de restaurer le défaut de la batterie en proposant de remplacer celle-ci gratuitement dans les iPhone concernés, Apple a essayé de masquer le problème", peut-on lire dans la plainte.

La base même des procès intentés, c'est qu'à cause des crashes ou du ralentissement, beaucoup d'utilisateurs ont peut-être choisi d'acheter un nouveau téléphone au lieu de remplacer l'accu de l'ancien, ce qui fait une sacrée différence au niveau du prix à payer. Les procès visent une compensation pour la faute commise, voire, dans certains cas, un remboursement. Certains exigent qu'Apple arrête de ralentir les vitesses d'horloge ou à défaut que les utilisateurs reçoivent une notification quand cela se passe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires