Premier vol commercial vers la Lune

04/08/16 à 13:13 - Mise à jour à 13:12

La start-up américaine Moon Express est la première entreprise privée à recevoir l'autorisation d'atterrir sur la Lune.

Premier vol commercial vers la Lune

© Reuters

Jusqu'à présent, il n'y avait que les instances publiques qui pouvaient atterrir sur la Lune, voire placer simplement un engin spatial en dehors de l'orbite terrestre, selon l'agence de presse Reuters.

C'en est fini, puisque la start-up Moon Express entend envoyer un module de la taille d'une malle sur la Lune. Ce module intégrera de l'équipement pour des expériences scientifiques, ainsi que les cendres d'une personne décédée. Il s'agit d'une mission d'une durée de deux semaines. Le module enverra des photos et vidéos vers la Terre.

Le fait qu'une entreprise privée soit à présent autorisée à atterrir sur notre satellite, ouvre la porte à d'autres activités commerciales sur et autour de la Lune. Jusqu'à présent, ce n'était pas possible car les Etats-Unis assumaient la responsabilité de tous les vols effectués par des entreprises aéronautiques, conformément à un traité datant de 1967. Une nouvelle réglementation offre à présent davantage de possibilités.

SpaceX notamment va probablement en profiter. L'entreprise aéronautique d'Elon Musk, le directeur de Tesla, entend en effet lancer une mission vers Mars en 2018. Selon les nouveaux accords, la NASA prodiguera des conseils aux entreprises, mais ne pourra plus s'ériger en régulateur dans ce domaine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires