Premier prototype d'un réseau quantique

13/04/12 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Datanews

L'institut Max Planck a procédé à la démonstration d'un prototype d'un réseau quantique.

Premier prototype d'un réseau quantique

Le laboratoire 'Quantenoptik' de l'institut Max Planck de Garching a procédé à la démonstration du premier prototype d'un réseau quantique universel. Ces dernières années, pas mal de progrès a déjà été accompli dans le développement d'ordinateurs de type quantique. Contrairement aux actuels systèmes binaires, où chaque bit ne peut avoir qu'une ou deux valeurs (1 ou 0), chaque bit quantique (quantum bit, abrégé en qubit) peut contenir plusieurs valeurs en même temps, ce qui devrait générer un système informatique intrinsèquement plus puissant. C'est ainsi que les ordinateurs quantiques dotés de suffisamment de qbits devraient pouvoir à brève échéance même décrypter de grandes clés de cryptage, un exemple souvent cité.

Ce qui est nouveau, c'est que le groupe de recherche 'Quantenoptik' de l'institut Max Planck de Garching a à présent aussi présenté unprototype d'un système de réseau capable de transporter de l'information quantique inchangée. Le laboratoire a réussi à transférer de l'information fixée dans un seul et même atome vers un photon (une particule lumineuse), puis à l'expédier via un câble optique vers un second noeud, où l'information a été ensuite renvoyée vers un autre atome.

Après quoi l'information pourrait être retransmise à un autre noeud encore dans le réseau, comme dans les réseaux ordinaires. Les chercheurs sont parvenus en outre à créer un 'entanglement' (intrication) entre deux atomes, de sorte qu'un changement dans l'information du premier atome se manifeste instantanément aussi dans celle de l'autre atome.

Même si le prototype présente encore de très nombreuses limites (dans 0,2% pour cent seulement des essais, l'on a réussi à transférer de l'information via un câble optique de 60 mètres de long), il n'y a aucun obstacle fondamental au développement de cette technologie en un environnement réseautique réel utilisable à l'échelle universelle.

Par ailleurs, il convient de ne pas confondre cette expérience avec le transfert de clés quantiques via des réseaux. Il s'agit de la transmission de clés de cryptage d'une manière qui interfère l'utilité des clés vis-à-vis de possibles pratiques de mise sur écoute en transit. L'on y travaille depuis les années quatre-vingts du siècle dernier et aujourd'hui, la distribution de clés quantiques est déjà proposée commercialement par quatre entreprises.

Nos partenaires