Premier microprocesseur organique plastique

15/07/11 à 11:58 - Mise à jour à 11:58

Source: Datanews

Une alternative existe au microprocesseur au silicium pour les emballages et autres.

Premier microprocesseur organique plastique

Imec, le Holst Centre (Pays-Bas), TNO (Pays-Bas) et leur partenaire Polymer Vision (P-B) ont présenté le premier microprocesseur 8 bits opérationnel, basé sur des transistors organiques. Concrètement, le processeur se compose de deux feuilles de plastique souple sur lesquelles reposent respectivement 3.381 transistors (microprocesseurs) et 612 transistors (code d'instruction). Le tout forme un processeur cadencé à une vitesse d'horloge de 6 MHz et à consommation électrique particulièrement faible (92 microW à 10 V de tension d'alimentation).

Imec et ses partenaires ne voient pas dans ce type de processeurs un remplaçant aux processeurs puissants à base de silicium, mais une alternative à l'utilisation sur des emballages, du textile, etc. où le faible coût constitue un élément déterminant. C'est ainsi que ces processeurs pourraient être imprimés des emballages d'aliments, de médicaments, etc., et renfermer des infos sur leur valeur nutritionnelle, leur date de péremption, les ingrédients susceptibles de poser problème ou, pour les médicaments, sur les doses à consommer, la fréquence de prise, etc. Parmi les autres applications possibles, citons les appareils électroniques souples comme les écrans pliables.

En savoir plus sur:

Nos partenaires