"Pousser la concurrence par plus d'infrastructure"

24/11/08 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

Vincent Van Quickenborne, ministre de l'entreprise et de la simplification, entend stimuler la concurrence sur le marché télécom en y lançant de nouvelles licences mobiles.

Vincent Van Quickenborne, ministre de l'entreprise et de la simplification, entend stimuler la concurrence sur le marché télécom en y lançant de nouvelles licences mobiles.

Van Quickenborne l'a annoncé dans une interview accordée au journal De Tijd: "Nous voulons pousser la concurrence en engendrant davantage d'infrastructure." Dans ce but, pas moins de 8 licences mobiles seront lancées dans notre pays, la plupart pour le trafic des données.

D'abord, il y aura la quatrième licence UMTS qui sera mise aux enchères à la mi-2009 à un prix évalué à 40 millions d'euros. Telenet sera un candidat important, mais Van Quickenborne indique qu'il ne sera pas le seul. L'an prochain encore, d'1 à (un maximum théorique de) 8 licences seront proposées dans la bande 2,6 GHz. Elles pourront entre autres être utilisées pour wimax, mais certainement aussi pour LTE (la téléphonie mobile de la quatrième génération). Ensuite, 4 licences wimax dans la bande 3,5 GHz seront également prêtes à être mises aux enchères. Et enfin, il y aura encore 2 licences pour la bande 10 GHz, surtout destinées au trafic des données sans fil sur les parcs industriels.

Pour accroître la concurrence sur le réseau fixe, Van Quickenborne insiste sur l'importance de l'ouverture du réseau vdsl2 de Belgacom. Mais le câble n'est pas oublié pour autant. L'IBPT a en effet commandité une étude à Analysys à propos des conséquences macro-économiques de l'ouverture du câble. Ses résultats sont attendus mi-2009.

Nos partenaires