Pourquoi l'iPad Mini pourrait signifier le début de la fin pour Apple

13/11/12 à 23:22 - Mise à jour à 23:22

Source: Datanews

Le site technologique Gizmodo énumère cinq raisons pour lesquelles le mini- iPad n'est pas une bonne alternative à son grand frère.

Pourquoi l'iPad Mini pourrait signifier le début de la fin pour Apple

Le site technologique Gizmodo énumère cinq raisons pour lesquelles le mini- iPad n'est pas une bonne alternative à son grand frère.

1. Quiconque a toujours été satisfait d'un iPad et l'a utilisé comme 'ordinateur au lit' et comme second écran, tout en regardant la TV, n'est pas prêt de migrer vers un iPad Mini, même si ce dernier est plus compact et plus léger.

2. L'iPad Mini offre certes un format pratique de 7,9 pouces, mais cela n'en fait pas encore l'ordinateur de voyage idéal. Dans les déplacements, le support LTE s'avère pratique pour consulter rapidement ses courriels ou les infos, mais le petit iPad en est dépourvu.

3. Tout nouveau produit est supposé être meilleur que son prédécesseur, mais avec l'iPad Mini, Apple recule d'un pas. La résolution de l'écran ne peut soutenir la comparaison avec un iPad 'adulte' à affichage Retina, alors que sa caméra et son processeur sont moins puissants.

4. L'iPad Mini semble avant tout destiné à faire acte de présence sur le marché densément peuplé des tablettes compactes et à s'emparer de parts de marché du Nexus 7 de Google et du Kindle Fire d'Amazone. Voilà qui contraste complètement avec la façon de faire et de penser de l'Apple d'autrefois qui voulait précisément toujours devancer la concurrence.

5. Steve Jobs n'aurait jamais approuvé l'iPad Mini. Même si l'on est un fervent adepte de l'iPad, l'on a ici le sentiment que l'on aurait pu obtenir un meilleur produit. Or concevoir les meilleurs produits, c'était ce à quoi aspirait l'Apple de Steve Jobs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires