Pourquoi ce robot sur roues épate-t-il le monde entier (vidéo)?

03/03/17 à 10:18 - Mise à jour à 09/06/17 à 13:36

Source: Datanews

Boston Dynamics, l'entreprise robotique de Google, a mis en ligne une vidéo de son nouveau robot Handle. On peut y voir comment le robot saute par-dessus des obstacles de manière acrobatique et tourne autour de son axe de façon spectaculaire.

Pourquoi ce robot sur roues épate-t-il le monde entier (vidéo)?

© Boston Dynamics

Les mouvements du robot frappent l'imagination dans la mesure où ils sont tellement... humains. Jusqu'à présent, les vidéos montrant à l'oeuvre des robots humanoïdes prêtaient souvent à sourire. Des robots qui tombaient d'un escalier ou qui s'emmêlaient les pieds, révélaient clairement que la stabilité n'était pas encore au rendez-vous. Voilà qui explique pourquoi la vidéo de Boston Dynamics épate le monde entier.

La démonstration acrobatique du robot récemment mis au point est en effet un exemple type d'équilibre et de stabilité. C'est ainsi qu'Handle utilise ses bras pour déplacer son poids. Ce faisant, le robot peut de lui-même garder son équilibre, tout en descendant un escalier, en sautant par-dessus une table ou - pourquoi pas - en effectuant des pirouettes.

Cette stabilité, le robot la doit en grande partie à l'ajout de deux roues. Celles-ci limitent évidemment aussi sa liberté de mouvement, ce qui rend la programmation du robot roulant plus simple que celle de ses collègues à deux jambes ou à quatre pattes. En outre, la résistance au sol est nettement plus faible, ce qui fait que les roues peuvent atteindre des vitesses de loin supérieures à celles des autres robots.

Partager

On arrive progressivement à un point avec la technologie robotique que des produits issus d'une sélection naturelle tout au long de millions d'années n'ont jamais atteint.

Mais les roues présentent aussi un gros inconvénient: elles ne conviennent pas du tout sur un sol inégal. C'est aussi la raison pour laquelle il n'a jamais été jugé bon pour les organismes vivants de développer plus avant des roues au lieu de jambes. Handle résout, lui, ce problème en utilisant la fonctionnalité qui lui convient le mieux: des roues pour progresser sur un sol plat, et des jambes pour vaincre les obstacles qui se présentent. On arrive ainsi progressivement à un point avec la technologie robotique que des produits issus d'une sélection naturelle tout au long de millions d'années n'ont jamais atteint. Ce robot hybride, lui, a réussi à combiner le meilleur des deux mondes.

Comme on peut attendre d'un robot baptisé Handle, il est capable de s'occuper d'objets. En fléchissant les genoux, Handle peut soulever des poids jusqu'à 45 kilos. Sa fonctionnalité, Handle l'a empruntée de son prédécesseur Atlas, sur lequel est basé le concept des bras. Le torse d'Atlas, qui se déplace lui sur deux jambes, a même été repris entièrement.

L'objectif n'est pas de lancer directement le robot sur le marché à des fins commerciales. Le but final du projet de recherche est de mettre au point un robot capable d'effectuer des tâches humaines dangereuses, comme lors d'incendies ou de la fusion d'un réacteur nucléaire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires