Pour un investissement intelligent dans l'ICT publique locale

28/05/14 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Datanews

Les prochains gouvernements devront améliorer les administrations locales en investissant intelligemment dans l'ICT, peut-on lire dans le 'Memorandum 2014' de V-ICT-OR et du 'Stuurgroep lokaal e-governement' flamand.

Pour un investissement intelligent dans l'ICT publique locale

Les prochains gouvernements devront améliorer les administrations locales en investissant intelligemment dans l'ICT, peut-on lire dans le 'Memorandum 2014' de V-ICT-OR et du 'Stuurgroep lokaal e-governement' flamand.

Le 'Stuurgroep lokaal e-government' tire la sonnette d'alarme dans le 'Memorandum 2014', car les autorités locales "sont par elles-mêmes incapables d'investir suffisamment dans la modernisation nécessaire (de l'ICT, ndlr) au profit d'une commune ou d'une administration numérique orientée client." Il faut donc davantage de collaboration et de coordination, surtout que la hiérarchie y impose trop souvent de lourds projets.

Concrètement, V-ICT-OR et le Stuurgroep demandent d'investir dans des plates-formes publiques standardisées avec, au centre, les moyens de mettre en oeuvre des projets collectifs. Il convient de stimuler (y compris financièrement) les administrations locales à collaborer et à investir dans l'ICT, et d'en responsabiliser le ministre en charge de la simplification administrative. Mais aussi de simplifier la loi, une aspiration universelle s'il en est.

Un rôle dévolu à OsloDans ce contexte, un rôle important est dévolu à Oslo - le standard pour l'échange d'informations entre les applications et les sources de données gouvernementales. "Oslo mérite sa place de projet de pointe dans le prochain accord du gouvernement flamand", demandent explicitement le VVSG et V-ICT-OR. "Cette norme d'échange d'informations standardisées - y compris intercommunales - devra faire l'objet d'une attention soutenue lors de la création de la commune de demain." Par ailleurs, le standard Oslo est étudié aussi au niveau européen pour être utilisé au plan international.

En savoir plus sur:

Nos partenaires