Pour les jeunes pousses IT qui rêvent de devenir des "dragons"

24/06/11 à 09:40 - Mise à jour à 09:40

Source: Datanews

"Digital Innovation Valley Dragons". Tel est le nom de baptême du programme d'accompagnement à la croissance pour start-up IT wallonnes "à fort potentiel" dont les parrains sont le MIC et Euro Green IT, à Mons (d'où le nom de "dragons"). Le budget, lui, vient de la Région.

Pour les jeunes pousses IT qui rêvent de devenir des "dragons"

"Digital Innovation Valley Dragons". Tel est le nom de baptême du programme d'accompagnement à la croissance pour start-up IT wallonnes "à fort potentiel" dont les parrains sont le MIC et Euro Green IT, à Mons (d'où le nom de "dragons"). Le budget, lui, vient de la Région.

Les start-up IT wallonnes "à fort potentiel" pourront bientôt bénéficier d'un encadrement dédié destiné à leur faire franchir le cap souvent aléatoire et parfois bloquant du "second souffle". A savoir celui qui jette les bases d'une réelle croissance à long terme.

"Les outils mis à disposition pour accompagner les sociétés sont souvent de type financier", explique Pierre Leclercq, président du conseil d'administration du MIC. "Mais on constate un manque d'accompagnement en termes de coaching, un manque d'outils qui donnent l'envie de la croissance". Or, on constate que trop de jeunes pousses végètent, incapables de dépasser le stade de la TPE (très petit entreprise), alors même que "le véritable développement économique de la Région suppose que les entreprises atteignent une certaine taille." D'où l'idée de les encadrer de manière "individuelle et personnalisée" via la mise à disposition d'un coach ou d'un manager interim (1/2 journée par semaine) "qui les aidera à résoudre leur problématique spécifique et à équilibrer les dimensions-clés de leur succès- structuration financière, propriété intellectuelle, développement commercial, management..."

Ce programme sera coordonné par le Microsoft Innovation Center et le centre d'innovation Euro Green IT, qui y alloueront chacun un budget de 250.000 euros (octroyé par la Région wallonne). La moitié du budget servira au financement des coaches et interim managers. 30% environ seront en outre réservés à des actions d'aide plus ponctuelles, telles la préparation d'un gros projet ou contrat.

12 start-up seront accompagnées la première année. Après récolte des candidatures (le programme ne se limite donc pas aux seules participantes des Bootcamps MIC), la sélection des 4 premières start-up se fera en septembre. Un "contrat" sera passé avec chacune d'elles, avec définition claire des objectifs qualitatifs à atteindre, plan d'actions, problématique à résoudre... Objectif précis: accroître emploi et chiffre d'affaires et atteindre au minimum 5 personnes et 500.000 euros de c.a. à l'issue de l'année.

Les coachs et managers interim devront avoir une expérience éprouvée en matière de création et de gestion réussie de sociétés IT.

Pour favoriser une sélection qui retienne les start-up ayant une réelle volonté de croissance et de prise de responsabilités, l'idée de prélever un petit pourcentage de leur réussite financière est à l'étude. Cela pourrait permettre d'alimenter, en partie, le budget futur de l'initiative, voire de servir de bonus pour les coaches et managers interim. Mais rien de définitif, à cet égard, n'a encore été décidé.

En savoir plus sur:

Nos partenaires