Plus il y a d'amis sur Facebook, plus c'est stressant

28/11/12 à 13:36 - Mise à jour à 13:36

Source: Datanews

Voilà du moins ce qu'affirme une université écossaise qui a interrogé plus de 300 utilisateurs de Facebook, âgés de 21 ans en moyenne.

Plus il y a d'amis sur Facebook, plus c'est stressant

© Reuters

Voilà du moins ce qu'affirme une université écossaise qui a interrogé plus de 300 utilisateurs de Facebook, âgés de 21 ans en moyenne.

Plus large est le cercle social sur Facebook, plus grand est le risque qu'on 'pète les plombs' ou, au contraire, qu'on soit très embarrassé, affirme les chercheurs. C'est surtout la présence d'employeurs et de parents sur Facebook qui stresse les jeunes utilisateurs. Selon l'étude, quelque 55 pour cent des parents suivent de près leurs enfants sur le site de socialisation, alors que plus de la moitié des employeurs refuseraient d'engager quelqu'un qui se comporte de manière 'inconsidérée' sur Facebook.

"Au début, Facebook était une grande fête, où les jeunes postaient à leur gré des photos et des mises à jour de statut à propos de leurs escapades nocturnes: danse, boissons et flirts. Mais à présent que leurs parents et leur patron commencent à les tenir à l'oeil sur Facebook, la fête se transforme toujours plus en une expérience inquiétante bourrée de pièges sociaux et donc en une source de stress."

En savoir plus sur:

Nos partenaires