Plus économique sans processeurs Intel

17/08/10 à 11:19 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

La jeune entreprise Smooth-Stone vise des centres de données économes en énergie en remplaçant les puces Intel dans leurs serveurs par des processeurs basés ARM de sa propre fabrication.

Plus économique sans processeurs Intel

La jeune entreprise Smooth-Stone vise des centres de données économes en énergie en remplaçant les puces Intel dans leurs serveurs par des processeurs basés ARM de sa propre fabrication.

Fondée en 2008 par Barry Evans, un vétéran de la division X-Scale basée ARM d'Intel (à présent propriété de Marvel Technology), Smooth-Stone conçoit des processeurs économes en énergie pour les serveurs des centres de données. Des sociétés comme Google, Facebook, Amazon, etc. considèrent en effet aujourd'hui la consommation en courant des milliers de serveurs équipent leurs centres de données comme un obstacle important, voire l'obstacle principal à leur future croissance.

La jeune entreprise installée à Austin (Texas, USA - un centre en vue pour le développement des processeurs aux Etats-Unis) a récemment reçu un solide encouragement par la voie d'un investissement de 48 millions de dollars consenti par des entreprises américaines, européennes et du Moyen-Orient. ATIC d'Abu Dhabi, le groupe d'investissements qui a hébergé les unités de production de puces d'AMD dans GlobalFoundries (une co-entreprise créée avec AMD) y participe en effet. Texas Instruments et la britannique ARM ont également plongé la main dans leur portefeuille, de même qu'une série d'entreprises de capital risque américaines. Smooth-Stone elle-même a du reste démarré avec un subside de type Texas Emerging Technology accordé par l'état du Texas.

Pas une 'mission impossible'

L'idée qu'une technologie de processeur provenant du monde de la téléphonie mobile et des appareils tels que l'iPad vise une place dans les serveurs de centres de données, n'est pas tirée par les cheveux. Les grands centres de données de Google et consorts font en effet tourner plutôt des applications web que de lourdes applications 'back-office'. Les nombreux utilisateurs web peuvent dès lors aussi être assurément mieux desservis par des serveurs équipés de grands nombres de processeurs dans des systèmes orientés applications. Nombre de ces logiciels sont en outre déjà indépendants du processeur car écrits en Java, PHP, Flash/Flex/Air, etc. (souvent sur des piles open source), de sorte que les processeurs de type x86 ne sont pas une nécessité.

Beaucoup d'entreprises ayant de grands centres de données développent en outre souvent leurs propres logiciels. La technologie des processeurs ARM proprement dite a entre-temps déjà démontré sa valeur, y compris son côté économe en énergie (c'est ainsi que l'iPad tourne sur un processeur qui a été développé sur base de la technologie ARM). Les éventuels coûts de migration sont donc aisément compensés par les économies en matière de consommation de courant, ainsi que par davantage de possibilités de choix sur le plan des emplacements de centre de données.

Smooth-Stone n'a évidemment pas toute latitude. A son tour, Intel a au fil des ans déjà beaucoup travaillé pour rendre ses processeurs plus économes en énergie. C'est ainsi qu'Intel offre déjà des mécanismes 'Intelligent Power Technologie' dans ses processeurs multi-coeurs, à côté de modèles à consommation de courant réduite. L'appellation 'Smooth-Stone' se référerait, d'après les rumeurs, à la pierre de la fronde avec laquelle David terrassa d'un seul coup le géant Goliath, selon le récit de la Bible.

Pour les analystes, il faudrait encore attendre deux années, avant que Smooth-Stone puisse fournir ses nouveaux produits. Voilà ce qu'on peut lire dans le New York Times.

En savoir plus sur:

Nos partenaires