Plus de téléphones mobiles que de personnes en 2014

13/05/13 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Datanews

Début de l'année prochaine, le monde recensera davantage de téléphones mobiles que d'êtres humains. Voilà ce que prévoit une agence spécialisée des Nations Unies dans un rapport.

Plus de téléphones mobiles que de personnes en 2014

Début de l'année prochaine, le monde recensera davantage de téléphones mobiles que d'êtres humains. Voilà ce que prévoit une agence spécialisée des Nations Unies dans un rapport. Actuellement, 7,1 milliards de personnes environ vivent sur Terre, alors que le compteur du nombre d'abonnements GSM enregistrés en est à 6,8 milliards. Selon un rapport de l'International Telecoms Union (ITU), ce nombre d'abonnements dépassera le nombre d'habitants début 2014.

Dès à présent, il y a plus de GSM que de gens dans certaines parties du monde. Le taux de pénétration le plus élevé est recensé dans la Communauté des Etats Indépendants, l'alliance des ex-pays constituant l'Union Soviétique, où un habitant dispose en moyenne d'1,7 téléphone mobile. C'est l'Afrique qui ferme la marche avec 63 abonnements par 100 habitants.

Par ailleurs, l'accès à internet n'est pas encore tellement répandu, puisque plus ou moins quarante pour cent de la population mondiale peut surfer en ligne, selon le rapport de l'agence des Nations Unies à Genève. C'est l'Europe qui donne le ton avec un taux de pénétration de 75 pour cent. Ici encore, c'est l'Afrique qui se classe bonne dernière avec 16 pour cent.

L'ITU insiste sur l'importance des téléphones mobiles et de l'accès à internet pour le développement des parties les plus pauvres du monde.

"La révolution mobile confère une certaine force aux pays en voie de développement en leur permettant d'accéder à des applications ICT en matière d'enseignement, de santé, de banking, d'environnement et de commerce", déclare Brahima Sanou, directeur de l'ITU, sur le site web de la chaîne publique britannique BBC.

(Belga/FT)

En savoir plus sur:

Nos partenaires