Plus de moyens, moins de personnel à Malines

12/02/09 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Le service ICT de la ville de Malines se réduit, alors que le budget ICT n'y a jamais été aussi élevé.

Le service ICT de la ville de Malines se réduit, alors que le budget ICT n'y a jamais été aussi élevé.

"Ne m'accusez pas de mener une politique de sacrifice, réagit l'échevine malinoise de l'informatique, Kristl Strubbe. Il s'agit de rechercher des modes de travail plus efficaces." Suite aux débats budgétaires de la ville, s'est posée la question de savoir où des fonctions pourraient être éventuellement améliorées et où des personnes admises à la retraite ne devraient pas être remplacées. "Et voici aujourd'hui qu'un collaborateur du service ICT n'est pas remplacé et qu'un employé administratif à mi-temps rejoint un autre service." Il reste 7 personnes au sein du service ICT, ce qui a provoqué de l'inquiétude. "Mais nous avons tenté d'informer le plus rapidement possible ces collaborateurs. J'étais quelque part contente de cette histoire. Cela prouve que notre personnel a de la conscience professionnelle."

Toujours selon Strubbe, l'ICT demeure en effet une priorité absolue pour la ville. Le budget informatique n'a jamais été aussi élevé. "Non seulement, nous voulons mieux supporter nos propres départements, mais stimuler aussi les services numériques aux habitants." Voilà pourquoi Strubbe est en train d'élaborer un plan d'action posant les questions suivantes: 'Que faut-il?', 'Qu'est-il possible de faire?' et 'Qu'est-ce qui est interdit?'. "Je trouve important que nos informaticiens puissent faire ce pour quoi ils sont été formés. Certains travaux de routine pourraient être automatisés ou numérisés. L'ICT ne peut plus être la poubelle de la ville."

Elle fait allusion à un possible investissement dans l'e-facturation. "Cela permettra à la ville de réaliser pas mal d'économies. Et si nous n'avons pas les compétences pour des tâches spécifiques, nous pouvons les sous-traiter."

Nos partenaires