Plus de clients mais moins de chiffre d'affaires pour KPN Belgique

26/07/11 à 14:37 - Mise à jour à 14:37

Source: Datanews

Bien que KPN Group Belgium (Base) ait vu sa clientèle s'accroître de 7,7 pour cent au deuxième trimestre, son chiffre d'affaires moyen par client a baissé de pas moins de 12,5 pour cent.

Plus de clients mais moins de chiffre d'affaires pour KPN Belgique

Bien que KPN Group Belgium (Base) ait vu sa clientèle s'accroître de 7,7 pour cent au deuxième trimestre, son chiffre d'affaires moyen par client a baissé de pas moins de 12,5 pour cent.

Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires de KPN a diminué de 3,5 pour cent pour atteindre 194 millions d'euros. L'entreprise explique avoir engrangé 21 millions d'euros de moins en Belgique au cours de ce trimestre en raison de la baisse des tarifs imposée par les pouvoirs publics. L'EBITDA a chuté de 21 pour cent tant sous l'effet des changements législatifs que du déblocage d'une provision de 11 millions d'euros.

Néanmoins, KPN Belgique continue d'afficher une saine croissance de sa clientèle. L'entreprise compte 7,7 pour cent de clients en plus dans le pays et en dessert désormais 3,9 millions. Toutefois, le chiffre d'affaires moyen par utilisateur est passé de 17 euros par mois à 14 euros par moi (-12,5 %).

Marché en évolution La maison-mère KPN a également vu ses résultats diminuer de 11 pour cent au deuxième trimestre. Son chiffre d'affaires a reculé de 2 pour cent à 3,29 milliards d'euros. Et même si en guise d'explication ressort la quasi habituelle rengaine de l'impact des baisses de tarif, l'analyse est cette fois poussée plus loin dans l'évolution de la situation du marché. "De plus en plus de clients utilisent les médias sociaux et les applications mobiles pour communiquer, ce qui entraîne une baisse du trafic 'traditionnel' de SMS et d'appels mobiles", avance-t-on chez KPN. KPN déclare vouloir réagir en proposant de nouvelles formules d'abonnement axées autour des données mobiles "et qui répondent donc mieux à cette tendance".

En savoir plus sur:

Nos partenaires