Plus de 600 dames présentes à Technoladies

26/05/11 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Datanews

"40 pour cent des joueurs sont des joueuses, mais seuls 9 pour cent des développeurs de jeux sont des femmes. Il s'agit donc de faire bouger les choses."

Plus de 600 dames présentes à Technoladies

"40 pour cent des joueurs sont des joueuses, mais seuls 9 pour cent des développeurs de jeux sont des femmes. Il s'agit donc de faire bouger les choses." Voilà ce qu'a déclaré Jane McGonigal dans son discours thématique lors de l'événement Technoladies de Bruxelles, qui a rassemblé beaucoup de monde.

Quelque mille personnes, dont plus de 600 femmes, étaient en effet présentes à Tour & Taxis pour prendre part à l'événement Technoladies organisé par Agoria, qui souhaite attirer les femmes vers une profession technique, en ce compris le secteur ICT.

Jane McGonigal, game researcher à l'université américaine de Berkley, a souligné l'importante des jeux et comment les femmes peuvent y jouer un rôle éminent. Au niveau mondial, ce marché représente 105 milliards de dollars. Par semaine, l'on joue durant pas moins de 3 milliards d'heures à des jeux en ligne. "A l'âge de 21 ans, les jeunes ont déjà consacré 10.000 heures au moins à des jeux informatiques. C'est une durée équivalente à celle qu'ils passent à l'école."

Jane McGonigal a associé le sentiment de bonheur aux jeux informatiques. "Etre heureux engendre le succès, mais pas l'inverse. Et les joueurs dégagent beaucoup d'émotions positives." Selon elle, ils les communiquent également à leur entourage. Qui plus est, McGonigal y est allée d'une prévision hardie: "D'ici 2023, un développeur de jeux se verra décerner le prix Nobel de la Paix."

Christ'l Joris, présidente d'Agoria, a déclaré pour sa part "qu'il y a énormément d'opportunités pour les femmes dans les professions techniques. Il faut qu'elles les saisissent maintenant."

En savoir plus sur:

Nos partenaires