Plus de 5 millions de sites web interdits en Iran

20/11/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

L'Iran a interdit l'accès à plus de cinq millions de sites web. Voilà ce qu'a déclaré un responsable de justice.

L'Iran a interdit l'accès à plus de cinq millions de sites web. Voilà ce qu'a déclaré un responsable de justice.

"La plupart des sites web interdits ont un contenu immoral et antisocial", a expliqué Abdolsamad Khoramabadi, conseiller du procureur général national. "Les ennemis exploitent l'internet pour attaquer notre identité religieuse", a-t-il encore ajouté.

Les autorités iraniennes obligent depuis quelques années déjà les fournisseurs internet à installer des filtres pour bloquer ainsi l'accès à des sites pornographiques étrangers par exemple. Les sites politiques iraniens et étrangers sont également visés.

Les filtres sont régulièrement actualisés et fonctionnent avec des mots-clés ou des adresses de sites prohibés. Pour contourner ces filtres, les internautes iraniens utilisent des programmes spéciaux qui leur donnent un accès indirect aux sites web interdits.

Mohammad Khajepour, vice-ministre iranien des télécommunications, a encore annoncé que l'Iran compte quelque 21 millions d'internautes sur une population de 70 millions de personnes.

Source: Belga

Nos partenaires