"Plus de 3 millions d'applis Android mal intentionnées en 2014"

10/12/13 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Datanews

Chaque mois, l'on entendra parler d'une importante fuite de données, d'une forte augmentation du nombre d'incidents au niveau du banking mobile et de risques accrus de vol d'identités.

"Plus de 3 millions d'applis Android mal intentionnées en 2014"

Chaque mois, l'on entendra parler d'une importante fuite de données, d'une forte augmentation du nombre d'incidents au niveau du banking mobile et de risques accrus de vol d'identités.

Telles sont, selon Trend Micro, les principales menaces qui planeront sur internet en 2014. Le nombre d'applis Android infectées devrait dépasser les trois millions.

Voilà ce qu'on peut lire dans le rapport Blurring Boundaries: Trend Micro Security Predictions for 2014 and Beyond, où l'entreprise énumère les principaux dangers pour l'année à venir.

Le fournisseur de produits de sécurité prévoit qu'en 2014, il y aura chaque mois une importante violation de données provoquant la fuite de data à grande échelle. De plus, les cybercriminels cibleront le mobile banking par l'entremise d'attaques cibles sophistiquées, ce qu'on appelle en jargon des 'advanced persistent threats', explique l'entreprise de sécurité.

Trend Micro prévoit aussi une croissance des applis Android mal intentionnées. L'entreprise indique que le nombre d'applis contaminées dépassera les trois millions en 2014, et signale que le banking au moyen d'appareils mobiles engendrera une hausse du nombre d'attaques dites 'man in the-middle'. "Un contrôle à deux niveaux ne suffira donc plus", selon Trend Micro.

Java 6 et Windows XP

L'entreprise de sécurité prévoit en outre que le manque de support de logiciels populaires tels Java 6 et Windows XP fera en sorte que des millions de PC seront attaqués.

"Nous observons une sophistication toujours plus grande et rapide des menaces, ce qui impactera la sécurité tant des consommateurs que des organisations et des services publics", affirme Raimund Genes, CTO de Trend Micro.

"La confiance des citoyens est ébranlée par les révélations, selon lesquelles des autorités ont soutenu, voire effectué elles-mêmes des opérations d'espionnage numérique. Cette confiance devra être restaurée en 2014 par diverses actions."

En savoir plus sur:

Nos partenaires