Plugg sort les jeunes entreprises web 2.0 de l'anonymat

20/03/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

L'américaine Viewdle est la lauréate du 'start-ups-rally' sur Plugg, la toute nouvelle conférence relative à web 2.0 et aux jeunes entreprises (start-ups), organisée hier pour la première fois à Bruxelles.

L'américaine Viewdle est la lauréate du 'start-ups-rally' sur Plugg, la toute nouvelle conférence relative à web 2.0 et aux jeunes entreprises (start-ups), organisée hier pour la première fois à Bruxelles.

Le 'start-ups-rally' de Plugg offrait à 20 jeunes entreprises web 2.0 (en fait 18 suite à 2 abstentions) la possibilité de se présenter pendant 2 minutes au public et au jury de Plugg. Ces 18 'start-ups' avaient été choisies parmi plus de 60 candidates.

Deux minutes, c'est incroyablement court, pourraient dire nombre d'orateurs. Beaucoup de ces jeunes entreprises ne sont en effet pas parvenues à présenter leur coeur de métier (que faisons-nous, qu'est-ce qui nous rend uniques et comment allons-nous gagner de l'argent?) en ce bref laps de temps. D'autres, comme la belge Bragster ou l'allemande Sportme, tablèrent surtout sur des trucs et astuces pour s'attirer les bonnes grâces du public. Chez Bragster en jetant une tarte au visage d'un collègue acteur, et chez Sportme en se lançant dans un discours sportif dithyrambique.

Ce sont finalement Bragster, Viewdle et Zilok qui furent jugées comme les trois meilleures 'start-ups'. Bragster a des initiateurs belges et se qualifie de 'Jackass meets Facebook': un site web sur lequel les visiteurs peuvent poster et relever des défis, y insérer des comptes-rendus vidéo et y coter les défis. Viewdle est d'origine américano-luxembourgo-ukrainienne et a créé un moteur de recherche capable d'aller fouiller dans les images vidéo. A cette fin, Viewdle exploite la reconnaissance du visage, le 'text-to-speech' et la reconnaissance optique des caractères (ROC). Zilok est belge également et devrait devenir un 'eBay pour loueurs et locataires': tout ce qui est à louer pourra être proposé sur ce site web.

C'est Viewdle qui l'a finalement emporté. Non pas que l'entreprise ait pu s'en aller avec de l'argent ou un investissement de capital-risque garanti car Plugg est encore trop jeune pour cela, mais elle s'est en tout cas attiré l'attention de la presse présente, de bloggeurs, de bailleurs de capital-risque, de spécialistes web 2.0 et de collègues entrepreneurs.

La première édition de Plugg, une initiative du spécialiste web Robin Wauters, est une réussite. Son programme copieux, ses orateurs intéressants et ses 340 personnes présentes appellent assurément une suite. Dans les couloirs en tout cas, c'est un enthousiaste 'encore' qu'on pouvait entendre.

Nos partenaires