Plaintes télécoms: un record

08/08/07 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Du rapport annuel dressé par le service de médiation des télécommunications, il apparaît qu'en 2006, il y a eu un tiers de plaintes en plus qu'en 2005. Ce sont les plaintes relatives à Talk Talk, Versatel/Tele2, Telenet, Mobistar et Belgacom qui ont augmenté le plus.

Du rapport annuel dressé par le service de médiation des télécommunications, il apparaît qu'en 2006, il y a eu un tiers de plaintes en plus qu'en 2005. Ce sont les plaintes relatives à Talk Talk, Versatel/Tele2, Telenet, Mobistar et Belgacom qui ont augmenté le plus.

Le service de médiation a reçu l'an dernier exactement 20.422 plaintes, dont la plus fréquente porte sur le manque d'informations (claires) dispensées par les entreprises télécoms. D'une part, on relève un grand nombre de récriminations liées à des problèmes techniques, à savoir pour des produits exploitant une technologie complexe (produits 'triple-play'). Mais la plupart des plaintes concernent néanmoins des problèmes administratifs et des imprécisions dans les termes contractuels, comme les indemnités de résiliation lors de la rupture d'un contrat.

Le médiateur Luc Tuerlinckx affirme dans son rapport qu'au sein des entreprises télécoms les causes principales de plaintes sont une communication malaisée entre elles et les clients, ainsi que le manque de personnel de leur service clientèle, encore et toujours.

Nos partenaires