Piratage ArcelorMittal: trois suspects arrêtés

21/06/12 à 15:32 - Mise à jour à 15:32

Source: Datanews

Après avoir effectué des perquisitions dans la région de Liège, Huy et Tournai, la Computer Crime Unit de la police judiciaire fédérale de Bruxelles a arrêté et auditionné 3 personnes suspectées d'avoir attaqué le site web d'ArcelorMittal. Au début de l'année, ArcelorMittal avait été menacée par des activistes du groupe de pirates Anonymous pour protester contre la fermeture de la ligne à chaud de l'entreprise à Liège. Quelques jours plus tard, les pirates étaient passés à l'action et avaient littéralement défiguré le site web de l'entreprise. ArcelorMittal avait fait appel à la Computer Crime Unit (CCU) de la police judiciaire fédérale belge et à la Federal Computer Crime Unit (FCCU).

Piratage ArcelorMittal: trois suspects arrêtés

Après avoir effectué des perquisitions dans la région de Liège, Huy et Tournai, la Computer Crime Unit de la police judiciaire fédérale de Bruxelles a arrêté et auditionné 3 personnes suspectées d'avoir attaqué le site web d'ArcelorMittal.

Au début de l'année, ArcelorMittal avait été menacée par des activistes du groupe de pirates Anonymous pour protester contre la fermeture de la ligne à chaud de l'entreprise à Liège. Quelques jours plus tard, les pirates étaient passés à l'action et avaient littéralement défiguré le site web de l'entreprise.

ArcelorMittal avait fait appel à la Computer Crime Unit (CCU) de la police judiciaire fédérale belge et à la Federal Computer Crime Unit (FCCU). Sur base de traces techniques, 2 suspects ont pu être identifiés en Belgique. En même temps, la CCU de Bruxelles a pu identifier un troisième suspect dans le cadre d'un autre dossier. Ce dernier avait été ouvert à la demande des autorités luxembourgeoises suite à une commission rogatoire internationale.

Hier, les trois suspects ont été interpelés et interrogés. Le matériel ICT découvert sur place a été saisi à des fins d'examen plus approfondi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires