Philips aurait utilisé la technologie NSA dans des téléphones sécurisés

29/01/14 à 17:33 - Mise à jour à 17:33

Source: Datanews

Par le truchement de sa filiale USFA, Philips collabore depuis 1977 avec la NSA pour le cryptage des téléphones sécurisés destinés entre autres aux autorités et aux ambassades néerlandaises.

Philips aurait utilisé la technologie NSA dans des téléphones sécurisés

Par le truchement de sa filiale USFA, Philips collabore depuis 1977 avec la NSA pour le cryptage des téléphones sécurisés destinés entre autres aux autorités et aux ambassades néerlandaises.

DansDe Groene Amsterdammer, l'on peut lire que Philips, via USFA, une filiale qui s'occupe de cryptographie, a produit des appareils de cryptage obtenus sous licence de la NSA. C'était après que l'OTAN ait choisi l'équipement de la NSA, du fait qu'il fonctionnait plus rapidement.

En vertu de cet accord, l'entreprise a pu à partir du début des années quatre-vingts décrocher plusieurs commandes de pays faisant partie de l'OTAN. Il s'agit entre autres du réseau de communication numérique de l'armée néerlandaise (nom de code Zodiac). Le programme de cryptage concerné, qui avait reçu le nom de code Saville, aurait ensuite également été utilisé par Siemens et STK pour empocher plus facilement des commandes de l'OTAN.

Selon De Groene Amsterdammer, Zodiac fut opérationnel jusqu'en 2007. L'on ne sait cependant pas si les Etats-Unis ont autrefois aussi abusé de leur technologie de cryptage pour servir leurs intérêts. Mais si une porte dérobée a bien été incorporée, cela signifie que la NSA a eu accès à d'innombrables appareils de communication militaires dans différents pays partenaires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires