Philippe Vaessen licencié chez Sybase

18/02/09 à 09:25 - Mise à jour à 09:24

Source: Datanews

Philippe Vaessen, patron de Sybase BeLux depuis 2005, a récemment été une victime indirecte de la crise bancaire et, plus spécifiquement, de la situation chez Fortis.

Philippe Vaessen, patron de Sybase BeLux depuis 2005, a récemment été une victime indirecte de la crise bancaire et, plus spécifiquement, de la situation chez Fortis.

Un gros contrat à signer a en effet été gelé par la banque, ce qui a laissé un gros trou dans les chiffres de la filiale belgo-luxembourgeoise. Chose que la Corp. n'a pas acceptée, reprochant au patron belge un trop grand écart entre les chiffres consultance et ventes de licences.

"La filiale BeLux est la 3ème en Europe en termes de chiffres de consultance", explique Philippe Vaessen. "Pour rééquilibrer chiffre consultance et chiffre licences, il faudrait quasiment faire le chiffre d'affaires de la France. Or, si la France, le Royaume-Uni voire les Pays-Bas bénéficient d'une base installée qui leur permet de générer du chiffre licences, la situation est toute différente en Belgique où la base installée est nettement plus modeste, où il y a d'ailleurs moins de centres de décision et où il faut dès lors susciter des projets et donc faire de la consultance. Ce raisonnement a été accepté par la Corp. tant que la filiale faisait du chiffre mais au premier mauvais résultat, après 10 ans de croissance, la réaction du court terme, typiquement américaine, l'a emporté".

Sybase BeLux se retrouve donc sans capitaine et risque de ne pas retrouver de patron local avant quelque temps. On semble en effet se diriger vers la désignation d'un responsable Benelux. Or, comme les Pays-Bas n'avaient pas, dans leur organigramme, de réel directeur général (devant se contenter d'un directeur commercial), il faudra trouver une nouvelle tête. Et la sélection se ferait, semble-t-il, via recrutement externe.

Quant à Philippe Vaessen, il reste malgré tout fidèle à Sybase puisqu'il rentre dans la société Positos, créée, l'année dernière, par un ancien de... Sybase (Peter de Laet, ancien responsable formation). La société se propose de se concentrer sur le développement de projets articulés autour des offres PowerDesigner et BIPM (Business Intelligence Process Management) et sur la mise en place de partenariats. "Deux axes délaissés par Sybase", souligne Philippe Vaessen. Positos veut par exemple identifier des sociétés de consultance fonctionnelle avec lesquelles combiner ses propres compétences en consultance technologique afin de proposer notamment de l'application lifecycle management ou de la gestion de processus BI.

Nos partenaires