Perquisition chez Fedict

30/08/13 à 15:16 - Mise à jour à 15:16

Source: Datanews

Fait rarissime, le parquet a opéré jeudi matin une perquisition auprès le service public fédéral Fedict (technologie de l'information et de la communication).

Perquisition chez Fedict

Fait rarissime, le parquet a opéré jeudi matin une perquisition auprès le service public fédéral Fedict (technologie de l'information et de la communication).

Le top manager et le
directeur fédéral sont soupçonnés de malversations.

Plusieurs documents ont été saisis lors de cette opération menée dans le cadre d'un dossier concernant des faux qui auraient été commis par des fonctionnaires publics, Jan Deprest, le président du comité de direction du Fedict, et Sven Forster, le directeur général de la gestion de l'information au sein de ce même service. Ils sont dans le viseur de la justice depuis un an.

Il est question de faux en écriture, fausses factures, violation de la loi sur les marchés publics et malversations dans le cadre du projet de gestion du personnel des administrations fédérales, projet en panne depuis mai 2007 et qui a connu depuis de nombreux rebondissements.

(Belga/FT)

En savoir plus sur:

Nos partenaires