Péripéties juridiques à propos d'une ancienne application HP

10/08/09 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

HP se voit intenter un procès aux Etats-Unis concernant son application interne désuète Omega. En raison d'un bug, un grand nombre de vendeurs n'auraient en effet pas touché leur commission.

HP se voit intenter un procès aux Etats-Unis concernant son application interne désuète Omega. En raison d'un bug, un grand nombre de vendeurs n'auraient en effet pas touché leur commission.

Trois ex-collaborateurs de HP ont porté plainte contre leur ancien employeur, parce que l'application en charge de la tenue à jour du paiement des commissions aux vendeurs - baptisée Omega - présenterait un sérieux défaut. Le trio tente même de faire passer le procès dans la catégorie 'class action', ce qui permettrait à 50.000 anciens et actuels vendeurs de HP de réclamer eux aussi. Le trio affirme que le montant dû en commissions dépasserait alors les 5 millions de dollars.

Selon HP, la plainte introduite par le trio est très exagérée. La société confirme toutefois qu'en raison d'un bug, 'un petit pourcentage de notre équipe de vente' a connu un retard dans le paiement de leur commission.

Omega est devenue propriété de HP en 2002 suite au rachat de Compaq. Ce fabricant de PC avait cependant lui-même hérité de l'application de Digital Equipment en 1998.

Nos partenaires