Percée photonique à la VUB

04/05/10 à 12:31 - Mise à jour à 12:31

Source: Datanews

Les fonctions lumineuses du silicium vont être simplifiées grâce à un travail de recherche novateur réalisé à la VUB.

Les fonctions lumineuses du silicium vont être simplifiées grâce à un travail de recherche novateur réalisé à la VUB.

La combinaison de fonctions lumineuses sur le silicium ordinaire fait l'objet d'une recherche depuis des années déjà, notamment en Belgique. A la VUB, le Dr. Ir. Nathalie Vermeulen a fait oeuvre de pionnière en mettant au point une solution de dissipation de la chaleur générée sur les puces au silicium aux fonctions lumineuses.

Dans ce but, elle s'est démarquée des méthodes classiques de dissipation thermique au moyen de la convection et de ventilateurs et a développé une nouvelle méthode d'élimination de la chaleur sous la forme de lumière.

Cette recherche lui a valu le Photonics21 Studenty Innovation Award.

L'intégration de fonctions lumineuses sur une base au silicium permet de produire des puces photoniques en majeure partie dans les technologies au silicium classiques, ce qui est nettement plus facile et plus économique que les matériaux spécialisés habituellement utilisés à cette fin.

Cette méthode offre des perspectives pour les interconnexions rapides entre puces, des connexions plus rapides sur internet, mais aussi pour la mise en oeuvre de combinaisons de fonctions variées sur la puce au silicium. La VUB évoque ainsi la possibilité de générer des 'labos-sur-une-puce' pour l'analyse de liquides (eau, sang, etc.) ou de l'ADN.

La Belgique jouit d'une solide réputation sur le plan de la recherche photonique sur une base au silicium ordinaire avec entre autres aussi le centre de recherche louvaniste IMEC et le Photonics research group de l'UGent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires