Péage routier à Bruxelles: on reteste

02/08/13 à 09:48 - Mise à jour à 09:48

Source: Datanews

La décision de tester la technologie du péage routier à Bruxelles peut surprendre: le même test a été réalisé voici un an à Louvain. Avec la même technologie.

Péage routier à Bruxelles: on reteste

Le consortium chargé de procéder au test d'un système de péage routier à Bruxelles, plus précisément dans la zone du RER, est désormais connu. Pour rappel, il s'agit d'instaurer une taxe au kilomètre pour les automobilistes afin de limiter les embouteillages. La solution retenue dans la capitale est un boîtier embarqué, intégrant un GPS et relié à un serveur par connexion GSM pour transmettre les données de positionnement et d'heure, afin de calculer ensuite la taxe due en fonction de critères à définir, comme le type de véhicule ou l'heure. Cette solution a été privilégiée par rapport notamment au système londonien basé sur de caméras qui scannent la plaque minéralogique du véhicule.

Le consortium retenu par la Flandre, la région de Bruxelles-Capitale et la Flandre sera donc mené par PwC, assisté par Touring, l'institut de recherche Vito et GfK. Au plan technologique, le choix s'est porté sur le boîtier de MagicView. Etonnant lorsque l'on sait que cette solution a déjà été testée à l'été 2009 à Eindhoven - avant d'être finalement abandonnée -, puis à Louvain près de 2 ans (voir Data News n° 1 du 13 janvier 2012). Data News avait d'ailleurs écrit en son temps que la Région bruxelloise avait été intéressée par ce projet pilote, avant de se désister et affirmer vouloir privilégier le système de la capitale britannique.

Procession d'Echternacht donc pour nos responsables politiques qui vont à nouveau tester un système... déjà testé à plusieurs reprises. Avec bien sûr l'argent du contribuable. Les premiers résultats sont attendus pour la seconde moitié de 2014. #

Nos partenaires