Passwerk croît plus vite que prévu

23/04/09 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Passwerk, une entreprise qui engage des personnes autistes pour tester des logiciels, croît plus rapidement qu'attendu.

Passwerk, une entreprise qui engage des personnes autistes pour tester des logiciels, croît plus rapidement qu'attendu.

L'entreprise, créée en février 2008, occupe aujourd'hui 26 collaborateurs, dont 20 ingénieurs de test autistes et 4 job coaches. Les ingénieurs de test travaillent notamment au VDAB, chez Verizon, à La Poste, au SPF Economie et à la Vlaamse Maatschappij voor Watervoorziening. 22 autres entreprises ont entre-temps promis de devenir clientes à l'avenir. En mai, Passwerk engagera encore six ingénieurs de test et un job coach supplémentaires.

"Jusqu'à présent, nos clients sont très satisfaits, déclare Nico De Cleen, directeur de Passwerk. "Nos collaborateurs sont en moyenne nettement plus productifs, parce qu'ils travaillent plus vite, avec plus de précision et de profondeur. Grâce au jobcoaching étoffé, nous ne connaissons que rarement des problèmes." Durant le recrutement, les candidats se voient proposer pas moins de 103 tâches et tests différents.

Il subsiste néanmoins encore et toujours une peur injustifiée, admet Dirk Rombaut, le responsable des ventes, qui s'est entre-temps déjà adressé à des centaines d'entreprises. "Avant tout, nous devons nous aussi nous baser sur le besoin business du client. La plupart des questions qui s'ensuivent, portent sur l'intégration des personnes autistes dans une équipe", explique Dirk Rombaut.

L'exercice 2008 s'est clôturé sur une perte de 83.000 EUR - soit 100.000 EUR de moins que ce qui était prévu dans le plan financier. Nico De Cleen table sur un bénéfice l'année prochaine déjà.

Nos partenaires