Pas encore de trêve dans les faillites ICT

28/01/11 à 10:42 - Mise à jour à 10:42

Source: Datanews

De janvier à novembre 2010, 258 entreprises IT et télécoms ont mis la clé sous le paillasson. Par extrapolation sur l'année entière, c'est quasiment autant qu'au cours de l'année de crise, 2009.

Pas encore de trêve dans les faillites ICT

De janvier à novembre 2010, 258 entreprises IT et télécoms ont mis la clé sous le paillasson. Par extrapolation sur l'année entière, c'est quasiment autant qu'au cours de l'année de crise, 2009.

Voilà ce qui appert des chiffres du SPF Economie. Pour 2010, il n'y a provisoirement que les chiffres jusqu'à novembre inclus. Durant cette période, le SPF a recensé déjà 8.819 faillites, dont plus de la moitié en Flandre, soit plus d'1 entreprise en faillite par heure.

Dans ces chiffres, l'on compte 258 entreprises ICT (télécoms, hardware, software, services), soit plus de 23 faillites ICT par mois. Par extrapolation sur 12 mois, cela donne 281 entreprises en faillite en 2010. En 2009, le secteur IT + télécom avait enregistré 283 faillites. En d'autres mots, l'on atteindrait un statu quo en 2010. Cela confirme une fois encore que les séquelles de la crise économique étaient encore bien présentes en 2010. Si l'on examine à la loupe les chiffres mensuel, l'on constate en outre que les faillites ne diminuent pas tout au long de 2010. Au contraire même, puisque juin, septembre et novembre, avec respectivement 33, 29 et 29 faillites, côtoient les pires mois de 2009.

Ces faillites concernent en 2010 aussi principalement la vaste catégorie 'programmation IT, consultance et activités connexes' (137), même si les dégâts y étaient encore plus importants l'année précédente. En 2010, l'on a observé surtout une croissance du nombre de faillites télécoms (96 contre 81 en 2009) et dans les services (20 contre 15 en 2009). Le nombre de fabricants de matériel et d'électronique qui ont déposé le bilan, a régressé de 14 en 2009 à 5 en 2010. C'est la Flandre qui a connu le plus grand nombre de faillites ICT - 112 - suivie par Bruxelles (92). La Wallonie a recensé pour sa part 54 faillites ICT durant les 11 premiers mois de 2010.

Même si la comparaison ne tient pas trop la route, étant donné la croissance de la taille du secteur ICT, les chiffres des faillites de l'année-catastrophe 2001 (l'éclatement de la bulle internet) sont quand même révélateurs. Cette année là, le SPF Economie avait enregistré exactement 151 faillites ICT. Autrement dit, nous en sommes quasiment au double dix ans plus tard.

En savoir plus sur:

Nos partenaires