Pas encore de solution pour les informaticiens de Pfizer Puurs

30/04/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Au sein de l'entreprise pharmaceutique Pfizer de Puurs, les négociations n'ont pas encore débouché sur un accord. La direction a certes entre-temps fait une proposition, mais un projet d'accord définitif ne se trouverait sur la table que lundi prochain, indique le front syndical LBC-NVK.

Au sein de l'entreprise pharmaceutique Pfizer de Puurs, les négociations n'ont pas encore débouché sur un accord. La direction a certes entre-temps fait une proposition, mais un projet d'accord définitif ne se trouverait sur la table que lundi prochain, indique le front syndical LBC-NVK.

Le point d'achoppement concerne la reprise des 15 employés du département informatique par la société HP, du fait que Pfizer sous-traite dorénavant ce service. Or la direction de HP ne veut pas accorder les mêmes conditions de salaire et de travail à ce personnel IT qui va travailler pour elle. D'un autre côté, comme Pfizer ne souhaite pas licencier les travailleurs concernés, ceux-ci n'obtiendront pas une indemnité de départ compensatoire avant de passer chez HP. Le personnel ne digère pas la situation et a organisé des grèves éclairs la semaine dernière déjà.

La direction de Pfizer a déclaré hier (mardi) vouloir faire une proposition, mais sans donner le moindre détail à ce propos. Les négociations se poursuivent aussi avec la direction de HP. L'on s'attend à davantage de clarté lundi prochain. Jusque là, aucune action n'est prévue.

Source: Belga

Nos partenaires