Pas de café, pas de spam!

06/10/09 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

Un internaute sur trois est prêt à renoncer à son café du matin, s'il était sûr de ne pas recevoir de pourriels (spam) dans sa boîte à mail.

Un internaute sur trois est prêt à renoncer à son café du matin, s'il était sûr de ne pas recevoir de pourriels (spam) dans sa boîte à mail.

Et un peu moins de 43 pour cent sont prêts à faire une croix sur leur dessert de midi ou leur barre de chocolat de 16 heures pour échapper à ce flux incessant de messages indésirables. Telle est l'une des conclusions étonnantes du questionnaire soumis par l'éditeur de logiciels SPAMfighter. En soi et comme c'est le cas pour de nombreuses études, les conclusions de cette enquête n'ont aucune valeur scientifique, mais elles démontrent bien que l'irritation causée par le spam est particulièrement grande.

Par ailleurs, les pourriels provoquent également de la colère. La moitié des internautes interrogés se disent en effet fâchés chaque fois qu'ils en découvrent un dans leur mail. Quasiment 56 pour cent se sentent frustrés et 11,7 pour cent affirment être moins productifs à cause du spam. Quoi de plus normal au fond, puisque plus d'un quart des personnes interrogées perdent chaque jour de cinq à dix minutes pour effacer manuellement ces pourriels.

L'étude met encore quelques observations désagréables en évidence. C'est ainsi que pas moins de 69 pour cent des internautes avouent avoir déjà ouvert un pourriel par mégarde ou non. Heureusement, 46 pour cent affirment ne plus jamais l'avoir fait par la suite. Un peu moins de 33 pour cent déclarent cependant ouvrir encore et toujours un pourriel une fois par mois en moyenne. On ne leur a cependant pas posé la question de savoir si c'était pour une offre de pilules Viagra, pour une proposition de crédit ou pour une promotion de produits diurétiques.

Nos partenaires