Pas d'obstacle à la croissance des géants du GSM

05/03/07 à 00:00 - Mise à jour à 04/03/07 à 23:59

Source: Datanews

Les Nokia et autres Motorola de ce bas monde sont inarrêtables. En 2006, le top six sur le marché de GSM en détenait 84 pour cent de parts.

Ces chiffres émanent du cabinet d'analystes Gartner. Il en ressort que, l'an dernier dans le monde, plus d'un milliard d'appareils ont été fournis par les fabricants de GSM. Sur cette quantité, quasiment 991 millions de GSM ont été vendus, ce qui représente une hausse de 21,3 pour cent par rapport à 2005.Les géants du marché ont aisément pu faire face à l'arrivée de nouveaux acteurs. Nokia a même encore augmenté sa part de marché de 32,5 à 34,8 pour cent. Cela signifie que l'entreprise a vendu 102,8 millions de GSM. Selon Gartner, Nokia a réagi de manière intelligente à la demande de GSM plus minces et offrant de nombreuses possibilités sur les marchés occidentaux.Motorola a aussi progressé: de 17,7 à 21,1 pour cent, ce qui correspond à 61 millions de GSM écoulés. Le numéro trois, Samsung, a dû, lui, céder 1 point à 11,8 pour cent. Sony Ericsson a grimpé de la cinquième à la quatrième position en passant de 6,3 à 7,4 pour cent. Pour sa part, LG a reculé de 6,7 à 6,3 procent. Sagem complète le top six qui possède donc quasiment 84 pour cent du marché.Même si la croissance va se réduire en 2007, Gartner s'attend néanmoins à ce que les ventes atteignent encore 1,2 milliard de GSM et ce grâce aux nouveaux marchés porteurs que sont la Chine et l'Inde.

Nos partenaires