Pas d'indigestion internet pour les entreprises britanniques

11/07/12 à 13:45 - Mise à jour à 13:45

Source: Datanews

Les Jeux Olympiques ne vont pas limiter le trafic internet pour les entreprises britanniques, selon le gouvernement de Grande-Bretagne.

Pas d'indigestion internet pour les entreprises britanniques

Les Jeux Olympiques ne vont pas limiter le trafic internet pour les entreprises britanniques, selon le gouvernement de Grande-Bretagne.

En février de cette année, le gouvernement britannique conseillait encore aux entreprises de prendre des mesures contre les éventuelles perturbations d'internet ou contre les limites de téléchargement imposées par les ISP en raison d'une surcharge possible de l'infrastructure internet pendant les Jeux Olympiques. Les ISP imposeraient éventuellement des restrictions, afin de garantir un service à l'ensemble des clients.

La BBC annonce à présent que le gouvernement britannique est convaincu que les gestionnaires de réseaux ont pris entre-temps les mesures nécessaires pour éviter ce genre de problèmes. "Aujourd'hui, nous ne croyons pas que les Jeux Olympiques impacteront l'infrastructure internet britannique", déclare un porte-parole gouvernemental. Il est cependant conseillé aux entreprises de prendre contact avec leur ISP dans l'optique de débits possibles au sein des firmes mêmes, par exemple si plusieurs membres du personnel se mettent à diffuser en même temps du contenu...

Le géant télécom BT explique de son côté avoir mis au point un planning de capacité détaillé avec, entre autres, une étude du trafic internet durant le récent mariage princier. "Sur cette base, nous avons créé un modèle de capacité des principaux réseaux à haut débit, en combinaison avec divers investissements et augmentations de capacité précoces, afin d'anticiper la demande plus élevée attendue", explique-t-on chez BT.

La fédération des petites entreprises a directement profité de l'occasion pour demander encore davantage d'efforts dans ce domaine, parce que de nombreuses entreprises, y compris dans les agglomérations urbaines, sont dès à présent mécontentes de la vitesse de leur connexion à haut débit.

Non immunisé contre les cyber-attaques

Par ailleurs, le gouvernement britannique n'exclut pas que les Jeux puissent être la cible de cyber-attaques. Et de faire référence aux millions de cyber-incidents enregistrés lors des Jeux de Pékin, ainsi qu'aux attaques permanentes auxquelles les réseaux des autorités doivent faire face. Pour résister aux attaques 'déni de service' notamment, l'on a opté pour une structure distribuée des sites web et l'on a hébergé les systèmes critiques dans un réseau olympique isolé. En outre, plusieurs scénarios catastrophes ont été élaborés, qui sont testés par une équipe de quelque 100 personnes jouant le rôle d'agresseurs.

Nos partenaires