Pas d'écume Greenpeace chez Dell Belgique

30/03/10 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Datanews

Greenpeace n'envisage pas de noyer le bâtiment belge de Dell à Asse sous des montagnes d'écume. Hier, le siège principal de Dell à Amsterdam a entièrement été bloqué par des activistes de Greenpeace.

Greenpeace n'envisage pas de noyer le bâtiment belge de Dell à Asse sous des montagnes d'écume. Hier, le siège principal de Dell à Amsterdam a entièrement été bloqué par des activistes de Greenpeace.

Greenpeace n'accepte pas que Dell vende encore et toujours des produits incorporant des substances toxiques nocives. Des alpinistes ont déployé une énorme bannière sur la façade du siège de Dell à Amsterdam. Ils invitent ainsi le patron de l'entreprise, Michael Dell, à renoncer à ces substances toxiques. Les activistes ont rencontré la presse nationale.

Selon la responsable de la campagne, Dell est en flagrant contraste avec ses concurrents HP, Acer et Apple qui vendent déjà des ordinateurs dépourvus de substances nocives. "Nous y travaillons", explique Pascale Van Damme, general manager de Dell Belgique. "Nos moniteurs et téléphones intelligents n'ont déjà plus de substances nocives." Elle insiste sur le fait que Dell collabore avec l'organisation de défense de l'environnement.

Jona De Leye, porte-parole de Greenpeace, déclare pour sa part que le siège de Dell en Belgique ne sera pas recouvert d'écume. Plus tôt ce mois-ci, Greenpeace avait déployé une bannière chez Samsung à Vilvorde pour dénoncer la même problématique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires