Pas d'accord entre Microsoft et Ubuntu

20/06/07 à 00:00 - Mise à jour à 19/06/07 à 23:59

Source: Datanews

Selon Mark Shuttleworth, le patron de Canonical, son entreprise n'est pas en train de conclure un accord avec Microsoft. Canonical distribue Ubuntu Linux.

Il est également très improbable que l'entreprise conclue jamais un accord avec le géant des logiciels, étant donné que Shuttleworth fait l'objet de menaces de la part de Microsoft à propos de l'utilisation abusive par la communauté Linux de brevets non précisés."L'accusation lancée par Microsoft, selon laquelle la communauté Linux utilise sans autorisation plusieurs brevets non précisés, constitue une menace infondée", indique Shuttleworth [sur son weblog]. "Comme nous pensons que cela ne repose sur rien, il n'y a donc aucune raison pour que nous collaborions avec Microsoft, malgré le fait que nous puissions développer conjointement de bien beaux produits."Shuttleworth ne croit pas non plus en la promesse que Microsoft a faite, selon laquelle elle n'intentera pas d'action en justice contre les distributeurs qui concluent un accord en matière de brevets. Les distributeurs qui ont signé un accord avec Microsoft, éprouvent, selon Shuttleworth, un "faux sentiment de sécurité".Microsoft a déjà conclu des accords avec les distributeurs Linux que sont Novell, Xandros et Linspire. Cet accord stipule entre autres que Microsoft ne poursuivra ni ceux-ci, ni leurs clients pour l'utilisation de ses brevets. Shuttleworth n'est absolument pas intéressé par un tel accord. Il estime en outre que Microsoft ne supporte pas suffisamment le format OpenXML. Selon lui, le format Open Document (ODF) est meilleur et plus ouvert.Canonical n'est pas le premier distributeur à refuser de conclure un accord avec Microsoft en matière de brevets. Red Hat a fait de même parce qu'il ne souhaite pas verser une 'contribution d'innovation' à Microsoft.

Nos partenaires