"Pas assez de choses agréables sur internet"

25/10/10 à 12:30 - Mise à jour à 12:30

Source: Datanews

Seul un enfant sur trois dans la catégorie d'âge comprise entre neuf et douze ans se déclare 'satisfait' de l'offre sur internet. Voilà ce qui ressort d'une étude européenne, dont les résultats ont été publiés ce vendredi. Deux tiers de ces jeunes Européens estiment par contre qu'ils ne trouvent pas "suffisamment de choses agréables" sur le world wide web.

"Pas assez de choses agréables sur internet"

Seul un enfant sur trois dans la catégorie d'âge comprise entre neuf et douze ans se déclare 'satisfait' de l'offre sur internet. Voilà ce qui ressort d'une étude européenne, dont les résultats ont été publiés ce vendredi. Deux tiers de ces jeunes Européens estiment par contre qu'ils ne trouvent pas "suffisamment de choses agréables" sur le world wide web.

L'étude révèle aussi qu'un enfant sur huit a déjà vu des choses choquantes sur le net. D'autre part, ces jeunes ne possèdent encore et toujours pas les compétences et la confiance en eux nécessaires pour naviguer correctement sur la toile mondiale.

Par ailleurs, les enfants européens utilisent de plus en plus tôt internet. C'est à l'âge de onze ans que les ados ayant aujourd'hui 15 ou 16 ans ont navigué souvent pour la première fois sur le net, alors que la génération actuelle des neuf-dix ans explique avoir surfé en ligne pour la première fois à l'âge de sept ans.

"Nous devons veiller à ce que les enfants se sentent en sécurité en ligne", explique Neelie Kroes, commissaire européenne, à propos de l'étude, "et qu'ils trouvent en ligne un contenu captivant, sécurisé, éducatif et adapté à leur âge."

La Commission européenne a élaboré à cette fin un concours ayant pour objectif de créer du contenu en ligne de haute qualité. Ce concours est ouvert aux producteurs de contenu en ligne dans deux catégories: 12-17 ans et adultes. Les gagnants des divers concours nationaux concourront ensuite pour le prix européen qui sera remis en juin 2011.

En savoir plus sur:

Nos partenaires