Partenariat transatlantique pour favoriser des spin-offs IT globales

24/09/09 à 13:00 - Mise à jour à 12:59

Source: Datanews

Un accord passé avec l'université texane A&M donne la possibilité à des spin-offs wallonnes de brûler quelques étapes dans leur développement.

Un accord passé avec l'université texane A&M donne la possibilité à des spin-offs wallonnes de brûler quelques étapes dans leur développement.

Du 29 septembre au 1er octobre, une bonne dizaine de sociétés, dont 7 actives dans le secteur ICT, effectueront une mission technologique au Texas. Parrains de la mission: l'Awex, agence wallonne à l'exportation, et l'A&M University du Texas, connue pour sa faculté d'ingénieurs (ICT, transports, sciences du vivant, énergie, aérospatial...). Objectif: réfléchir et favoriser le développement de nouveaux produits et solutions et susciter la création de ce que les deux partenaires appellent des 'spin-offs' globales. "L'idée est de susciter des sociétés, en parallèle sur les deux continents, sans devoir attendre qu'une spin-off née par exemple chez nous se développe 'naturellement' et ne s'aventure à l'international, ce qui peut prendre fort longtemps", explique Philippe Lachapelle, directeur Business Development & Partnerships à l'Awex. "Cette mission technologique et l'accord qui nous lie à l'université texane permettront de rechercher des complémentarités avec des spin-offs d'A&M. Ce genre de démarche, outre l'effet accélérateur qu'elle peut avoir, a comme autre avantage de favoriser l'apport de capital à risque dans la mesure où la spin-off 'globale' est implantée et dispose d'emblée d'éléments technologiques sur deux continents. Cela permet aussi d'éviter, à terme, les chocs culturels et d'identifier des ressources humaines des deux côtés."

Sociétés IT participantes : BioXpr, traitement informatique de données biologiques; Decizium, aide à la décision pour l'organisation de tournées de livraison, la gestion de la production, l'établissement d'horaires...; Lisam, éditeur tournaisien de logiciels destinés à l'industrie chimique (sécurité des transports...); SPIP, conception, livraison et installation de bureaux virtuels de conception; Pepite, solutions de valorisation de données historiques issues de processus industriels de production; Belsim, outils de réconciliation et de validation de données pour processus industriels; IP Trade, plates-formes téléphoniques IP pour salles de marché. Sans oublier les dossiers qu'emmènent dans leurs bagages des incubateurs tels la Sopartec (société de transfert de technologie et d'investissements de l'UCL) et le WSL (Wallonia Space Logistics).

BioXpr a déjà signé un accord avec Meta-Informatics, hébergeur texan spécialisé en bio-IT qui peut ainsi servir de plate-forme d'accueil pour le traitement de gros volumes de données génétiques. La mission lui servira donc à renforcer les liens existants et, sans doute, de préparer l'ouverture d'une antenne aux Etats-Unis avant la fin de l'année.

Nos partenaires