Paralysie des serveurs du 'Vlaams Verkeerscentrum' en raison d'un incendie

17/01/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Un mini-incendie qui s'est déclaré dans le local des serveurs a, ce matin, paralysé complètement le centre flamand du trafic. Résultat: le centre n'a pu diffuser d'informations routières, et les panneaux de signalisation de long des autoroutes ne fonctionnaient pas.

Un mini-incendie qui s'est déclaré dans le local des serveurs a, ce matin, paralysé complètement le centre flamand du trafic. Résultat: le centre n'a pu diffuser d'informations routières, et les panneaux de signalisation de long des autoroutes ne fonctionnaient pas.

"Un incendie s'est déclaré la nuit dernière dans le local des serveurs situé au sous-sol du Vlaams Verkeerscentrum", nous explique le porte-parole, Hajo Beeckman. "Les pompiers sont arrivés rapidement sur place et ont pu maîtriser le sinistre, mais à cause de ce dernier, le système de détection et d'exploitation du Vlaams Verkeerscentrum était hors d'usage. Nous n'étions plus à même d'envoyer des messages vers l'extérieur. Le site web ne fonctionnait plus non plus pendant un certain temps."

"Le foyer de l'incendie était situé dans l'armoire de la double alimentation No-Break des serveurs", explique le responsable technique, Willy Frans. "Il est probable qu'il y ait eu un problème au niveau des condensateurs, mais nous ne pouvons pas le vérifier car l'armoire toute entière a brûlé. Normalement, l'alimentation de secours prend le relais, lorsque l'autre ne fonctionne plus, mais c'est précisément là où l'incendie s'est déclaré." Selon Frans, il n'y a pas grand-chose à améliorer à ce niveau dans le futur: "Dommage qu'on soit là au dernier maillon de la chaîne. Ce sera toujours un point faible."

Les techniciens s'efforcent actuellement de réparer les dégâts, ajoute Frans. "Certains serveurs doivent être contournés. C'est surtout la fumée qui a provoqué des dommages aux composants." Ils seront probablement remplacés. La VRT a annoncé que le Verkeerscentrum était de nouveau opérationnel à 9 heures, mais "c'est trop optimiste", a conclu Beeckman.

Nos partenaires