Panda: nouvelles appliances de sécurité, basées sur Sun

13/11/08 à 16:00 - Mise à jour à 15:59

Source: Datanews

Quatre ans après avoir lancé une première génération, Panda inaugure, en cette fin d'année, une nouvelle offre d'appliances destinées à assurer une protection de périmètre (trafic entrant et sortant).

Quatre ans après avoir lancé une première génération, Panda inaugure, en cette fin d'année, une nouvelle offre d'appliances destinées à assurer une protection de périmètre (trafic entrant et sortant).

Les nouvelles GateDefender Performa sont basées non plus sur du matériel Portwell mais bien sur des serveurs 1U Sun FireX 2100 (GateDefender Performa et 9100) et 4100/4150 (GateDefender Performa 9200 et 9500). Nombre respectif d'utilisateurs concurrents supportés: 100, 500, 1.200 et 2.500. L'objectif est donc de viser plusieurs catégories de clients- depuis la PME jusqu'aux très grands sites- et de tirer parti des partenaires commerciaux de Sun qui visent davantage une clientèle de grandes sociétés.

Voilà qui représente un tournant sans doute important dans la stratégie de Panda, elle qui, à l'heure actuelle, réalise 50% de son chiffre d'affaires auprès de particuliers. Le volet professionnel de ses activités, quant à lui, visait jusqu'ici essentiellement des PME, les grands comptes (1.000 utilisateurs ou plus) ne représentant qu'environ 10% du c.a. En Belgique, des sociétés telles Kinepolis, Securex ou les hôpitaux Saint-Pierre et Brugmann figurent par ses clients.

Les nouvelles GateDefender Performa supportent 6 protocoles (HTTP, FTP, SMTP, POP3, IMAP4 et NNTP) et assurent des fonctions anti-spam, anti-malware, de filtrage de contenus et filtrage Web, et de blocage de logiciels P2P et IM (messagerie instantanée).

La société estime que ses offres appliances et SaaS (Managed Office Protection) sont complémentaires. "Les appliances ont un rôle à jouer au niveau des passerelles de périmètre", souligne Tom Borremans, directeur commercial BeLux. "L'offre SaaS vise essentiellement la protection des endpoints mais aussi, pour de petites PME ou des professions libérales (avocats, notaires, médecins, dentistes...), des protections contre les virus et spam."

La société dit par ailleurs réfléchir à une offre d'appliances virtuelles dont elle étudie actuellement à la fois le potentiel et l'opportunité.

Nos partenaires