Ozzie: "Le nombre d'applications mobiles n'y fait rien"

20/11/09 à 09:30 - Mise à jour à 09:29

Source: Datanews

Dans un entretien accordé à des développeurs lors de la Professional Developers Conference à Los Angeles, Ray Ozzie, chief software architect chez Microsoft, a suggéré que le nombre d'applications pour l'iPhone ne comptent guère: "Les applications importantes seront quand même disponibles pour chaque plate-forme."

Dans un entretien accordé à des développeurs lors de la Professional Developers Conference à Los Angeles, Ray Ozzie, chief software architect chez Microsoft, a suggéré que le nombre d'applications pour l'iPhone ne comptent guère: "Les applications importantes seront quand même disponibles pour chaque plate-forme."

Même si l'iPhone d'Apple a été plusieurs fois évoqué lors des discours thématiques tenus lors de la PDC, Ray Ozzie n'a pu s'empêcher de décocher une flèche en direction de Steve Jobs, le patron d'Apple: "Il est très facile de développer des applications mobiles, et cela ne pose aucun problème de les convertir à l'ensemble des plates-formes."

"Le fait qu'une application soit ou non disponible pour un appareil mobile ne peut pas être un argument décisif lors de l'achat. Car les principales applications seront de toute façon disponibles pour toutes les plates-formes. N'était-ce d'ailleurs pas là le credo d'Apple, il y a quelques années?"

Apple propose entre-temps plus de 100.000 applications pour l'iPhone dans son App Store. Steve Jobs & co. ne se privent d'ailleurs pas de s'en vanter. Les esprits cyniques pourraient aussi avancer qu'Ozzie est un peu jaloux de la quantité gigantesque d'applications disponibles pour l'iPhone. Mais d'autres part, le chief software architect de Microsoft a peut-être aussi marqué un point en déclarant: "Do you really need an app for that?"

Nos partenaires