Oxfam vend 7.000 PC de seconde main par an

26/08/10 à 12:20 - Mise à jour à 12:20

Source: Datanews

Ces ventes se traduisent par des avantages à la fois écologiques, économiques et sociaux.

Oxfam vend 7.000 PC de seconde main par an

Ces ventes se traduisent par des avantages à la fois écologiques, économiques et sociaux.

Chaque année, Oxfam recueille 10.000 ordinateurs de seconde main en provenance principalement d'entreprises et d'institutions publiques. Après contrôle et réparation, quelque 7.000 d'entre eux sont finalement revendus. Les 3.000 appareils restants sont démantelés par une entreprise spécialisée.

"Nous collectons des appareils qui ont au maximum quatre ans d'âge", explique Frédéric Van Hauteghem d'Oxfam. "Tous les ordinateurs sont transférés à notre atelier situé à Molenbeek, où travaillent une vingtaine de collaborateurs et de bénévoles. Ceux-ci formatent les ordinateurs, y installent du software et y incorporent parfois un graveur de DVD. Notre stock est constamment renouvelé car un appareil qui resterait six mois chez nous, perdrait un quart de sa valeur."

Ensuite, les ordinateurs sont acheminés vers les dix-sept magasins d'informatique que compte Oxfam en Belgique. Chaque ordinateur bénéficie d'une garantie d'un an et est vendu une centaine d'euros. "Avec la proximité de la rentrée des classes, nous nous focalisons essentiellement sur les étudiants. Qu'ils habitent chez eux ou dans un kot, ils ont besoin d'un PC", dit-on chez Oxfam.

Selon Van Hauteghem, le but d'Oxfam est triple: les aspects écologiques, économiques et sociaux jouent ici un rôle. "En réutilisant 70 pour cent des ordinateurs collectés, Oxfam évite chaque année 1.200 tonnes de CO2. Leur vente rapporte 700.000 à 800.000 euros par an, ce qui représente 15 pour cent de nos ventes totales de produits de seconde main. Et nous offrons un emploi à des personnes moins bien formées, qui peuvent chez nous recevoir une formation."

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires