Oubliez le bitcoin au profit de l'iPhone, la monnaie alternative

13/02/14 à 13:47 - Mise à jour à 13:47

Source: Datanews

Vernon Silver, journaliste chez Bloomberg, paie ses factures avec des iPhone. Il n'utilise en fait pas les applis comme monnaie, mais bien l'appareil lui-même.

Oubliez le bitcoin au profit de l'iPhone, la monnaie alternative

© Belga

En décembre 2013, Vernon Silver, journaliste à l'agence Bloomberg de Rome, a effectué un voyage professionnel à New York. Il habite dans la capitale italienne, où les aides ménagères sont bon marché, tout le contraire de la technologie. Un iPhone 5S doré de 32 Go y coûte 839 euros, contre un peu moins de 600 euros aux Etats-Unis, où il est le meilleur marché au monde. Ce prix correspond au salaire mensuel d'une gouvernante qui fait la lessive, va rechercher les enfants à l'école ou s'occupe des seniors. La gouvernante de Silver à New York ne demandait, elle, pas d'espèces pour le travail fourni, mais un iPhone. En le revendant à un prix supérieur dans son pays d'origine, elle pouvait ainsi gagner davantage qu'un salaire mensuel moyen.

Silver se rendit dans l'Apple Store de la Cinquième Avenue, où il était entouré de personnes issues de tous les coins du monde. Le vendeur s'étonna, lorsque Silver commanda un iPhone sans verrouillage SIM. "Un seulement?", répondit-il. Un nouveau chargement d'iPhone 5S venait d'arriver, selon lui. Le modèle doré était le plus populaire en Europe car c'est cette version qui se revend le plus facilement, aouta-t-il encore. A côté de Silver, un homme originaire d'Arabie Saoudite achetait déjà son troisième et quatrième smartphone de la journée. La seule chose que le vendeur fait dans un tel cas, c'est d'appeler le département antifraude de la banque du client.

Il y a deux ans environ, les sacs à main Louis Vuitton et Gucci servirent aussi de 'monnaie' pour les Asiatiques qui s'acquittaient ainsi de leur voyage de retour en avion. Dans les années nonante, il en alla de même avec les jeans Levi's pour les Américains en Europe de l'Est. Aujourd'hui, c'est l'iPhone qui est la monnaie alternative, et tout particulièrement le 5S doré. Comme le prix de cet iPhone est fixe par pays, le 'cours de change' du smartphone est plus fiable que celui, disons, de la monnaie numérique, le bitcoin. Et ce jusqu'à ce qu'un nouvel iPhone sorte, évidemment.

En savoir plus sur:

Nos partenaires