Oublié, le rachat de 3Com

25/03/08 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

Le spécialiste américain des réseaux 3Com restera provisoirement indépendant. Son rachat d'une valeur de 2,2 milliards de dollars par Bain Capital a été remis en cause, du fait que les autorités américaines ne voyaient pas d'un bon oeil l'entreprise chinoise Huawei y détenir une participation importante.

Le spécialiste américain des réseaux 3Com restera provisoirement indépendant. Son rachat d'une valeur de 2,2 milliards de dollars par Bain Capital a été remis en cause, du fait que les autorités américaines ne voyaient pas d'un bon oeil l'entreprise chinoise Huawei y détenir une participation importante.

Bain Capital se retire, parce que Washington a fait savoir qu'elle n'approuverait certainement pas la transaction. TippingPoint, la filiale de 3Com, est en effet le fournisseur de solutions de sécurité à de très nombreuses autorités américaines, dont le Pentagone. Les Etats-Unis craignent en effet que ces solutions soient mises en péril au cas où 3Com serait reprise par Bain Capital.

Dans la proposition, il était en effet prévu que le géant télécom chinois Huawei obtienne une participation de 21,5 pour cent dans l'entreprise, ce qui n'est pas fait pour plaire à Washington.

Si ce rachat avait été mené à bien, cela aurait été la première fois qu'une entreprise américaine tombe entre des mains chinoises.

Nos partenaires