Où en sont les projets de proximus en fibre optique?

18/03/16 à 17:24 - Mise à jour à 17:24

Source: Datanews

La Belgique n'est pas réputée pour ses grands projets en matière de FTTH (fiber-to-the-home). Pour l'instant, Proximus privilégie d'autres technologies, mais sur le marché des entreprises, le message est différent.

Où en sont les projets de proximus en fibre optique?

. © .

Voici un ans, notre rédaction évoquait le projet pilote en FTTH qu'envisageait de lancer par Proximus dans les environs du Boulevard Anspach à Bruxelles. A l'époque, le projet n'avait été ni confirmé, ni démenti, ce qui est aujourd'hui encore le cas. Mais d'autres projets devraient voir le jour en matière de fibre optique.

Au niveau des particuliers, l'opérateur s'en tient au 'fiber-to-the-Node', qui dessert désormais 90 % des cabines en rue, tandis que la connexion jusqu'au domicile des abonnés est toujours en cuivre. Le débit supporté par le cuivre reste sensiblement inférieur à celui de la fibre optique, même si les miracles de la technologie font que les débits ont nettement augmenté ces 20 dernières années. Parmi ces technologies, citons la vectorisation, une technique déployée depuis 2014 par Proximus et qui a permis fin 2015 à 1 client sur 3 de disposer de débits jusqu'à 100 Mbit/s, même si le début moyen se situe à 46 Mbit/s.

Au niveau des entreprises, la stratégie est différente. Dans le monde professionnel, le besoin de débits ascendants et descendants supérieurs est nettement plus grand que chez les particuliers, notamment en raison de l'émergence du cloud. Dès lors, l'opérateur propose de la fibre dédiée pour les entreprises, notamment pour les agences bancaires d'ING et de Belfius, tandis que la fibre optique couvre 80 % des zonings industriels belges.

Selon les chiffres du FTTH Council, mesurés en septembre dernier, notre pays compterait moins de 1 % de foyers connectés à la fibre optique. Même si Edgar Aker, président du FTTH Council, nuance ce chiffre : "Dans de nombreux pays d'Europe occidentale, la qualité du réseau cuivré est globalement bonne, d'où les réticences à investir rapidement dans la fibre optique. C'est pour cette même raison que la fibre optique se déploie lentement en Allemagne."

En savoir plus sur:

Nos partenaires