Orange veut un réseau Internet of Things belge à partir de 2017

29/09/15 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Datanews

La maison mère de Mobistar, Orange, expérimente activement son réseau LoRa qui devrait être également déployé au Benelux dans les deux années à venir.

Orange veut un réseau Internet of Things belge à partir de 2017

. © .

Orange recourt pour l'IoT (Internet of Things) à ce qu'on appelle la technologie Long Range (LoRa). L'objectif pour l'entreprise est de tirer d'ici 2018 au niveau mondial 600 millions d'euros de bénéfice de cet investissement.

Contrairement aux réseaux mobiles classiques, les réseaux pour l'IoT ne conviennent que pour de petits paquets de données à une vitesse de 50 Kbps maximum. Par contre, la portée des pylônes d'antennes est nettement plus grande, alors que les connexions consomment peu de courant. Il est dès lors possible que des appareils, comme des compteurs d'eau, puissent transférer des informations des années durant sans devoir recharger leur accu.

Aujourd'hui, Orange effectue des tests dans la pratique à Grenoble. Le but est de lancer la technologie en France durant le premier trimestre de 2016, pour faire place ensuite à un déploiement mondial. C'est entre mi-2017 et 2018 que le réseau serait également mis en oeuvre en Belgique.

Notre pays disposerait ainsi bientôt de deux réseaux LoRa. Cet été déjà, Proximus avait annoncé vouloir être prêt d'ici 2016 avec son réseau iOT basé LoRa. Engie (connu précédemment sous l'appellation GDF Suez) prépare actuellement aussi un réseau similaire, même s'il est question ici de la technologie Sigfox.

En marge de cette annonce, Orange a également fait savoir qu'elle enregistre des résultats sur le plan de la 5G. Elle table sur un déploiement de celle-ci à l'horizon 2022.

Nos partenaires