Orange, Thomson et Sagem entrent dans le living

29/02/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Orange, Thomson et Sagem Communications ont créée une co-entreprise, Soft At Home, chargée de fournir une espèce de 'middleware' pour un écosystème multimédia domestique. "Soft At Home sera majoritairement une histoire belge", déclare Rudy Van Duppen, directeur général de Thomson Belgique.

Orange, Thomson et Sagem Communications ont créée une co-entreprise, Soft At Home, chargée de fournir une espèce de 'middleware' pour un écosystème multimédia domestique. "Soft At Home sera majoritairement une histoire belge", déclare Rudy Van Duppen, directeur général de Thomson Belgique.

La co-entreprise qui a été fondée en janvier et se trouve à présent en pleine phase de démarrage, a d'ambitieux projets, comme l'explique Rudy Van Duppen: "L'objectif est de transférer l'expertise de notre département R&D vers la co-entreprise, mais d'obtenir aussi quelque chose en retour. En fin de compte, nous voulons créer un écosystème qui engendrera un standard. Dix ans après l'invention de DSL, il est d'ailleurs urgent d'en arriver à ce genre de standard d'interconnexion bout à bout pour l'équipement multimédia domestique."

Un rôle en vue est dévolu à la division belge de Thomson, d'où un certain nombre de collaborateurs seront déplacés vers la co-entreprise. "Nous allons développer une espèce de 'middleware' focalisé sur la prestation de services. Même si cette entreprise dérivée est modeste au départ, le but est bien d'en faire à terme une activité 'software selling' à part. Ce faisant, nous voulons engager un combat en ligne avec les vendeurs de logiciels comme Jungo", ajoute Van Duppen. Jungo est une entreprise israélienne, qui fait partie du NDS Group. OpenRG (residential gateway software platform) est le produit phare de Jungo qui, récemment encore, a conclu un accord avec Siemens Home and Office Communications Devices. Dès le printemps, Siemens vendra donc des passerelles Gigaset équipées de la plate-forme logicielle OpenRG de Juno.

Qui donc a pris l'initiative de cette collaboration? "Honnêtement, je n'en sais rien, répond Rudy Van Duppen. Les premiers entretiens avec France Télécom [Thomson lui fournit entre autres la passerelle Livebox pour Orange, NDLR] à propos d'une collaboration plus étroite datent grosso modo de deux ans. Nous-mêmes, nous avons toujours été partie prenante. Nous avons plus de 200 clients ayant chacun leurs propres besoins. Pour bien les desservir, des partenaires sont indispensables, et nous préférons pour ce faire créer une synergie dans une co-entreprise."

"Ce qui est certainement important, c'est qu'on n'en restera pas aux trois acteurs actuels, ajoute encore Van Duppen. Dès qu'il a été annoncé qu'Orange entrait dans une co-entreprise, plusieurs autres opérateurs se sont montrés intéressés. Personne ne s'étonnera que nous puissions annoncer bientôt plusieurs nouveaux noms."

Voir également notre dossier Domotique dans Data News de cette semaine.

Nos partenaires